Bloody Moon
Bienvenue sur Bloody Moon ! Créez votre personnage, choisissez votre race et lancez vous à la découverte des nombreux endroits de notre belle Lune...

You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Invité le Ven 18 Oct 2013 - 22:55

Déjà deux semaines que Kohaku occupait le vaste espace certes brumeux, mais absolument parfait des vestiges de la lune écarlate, la façon dont le Dragon surnommait son nouveau refuge. Il avait repris des forces, s’était reposé probablement trop longtemps –mais n’était-il pas venu là pour trouver le repos qu’il méritait ? – mais il n’avait certainement pas repris foi en l’humanité. Il avait dû refouler, pendant des heures qui semblaient être l’éternité, son envie de retourner sur la planète bleue et d’abattre sa vengeance, son feu ravageur sur les Hommes. Les Dragons ne sont pas du genre à pardonner facilement. Lorsqu’on les trahit, il faut en subir les conséquences, souvent… plutôt lourdes : la mort.

Mais du haut de ses quatre siècles, Kohaku savait se contenir, atténuer et faire disparaître sa colère, au risque d’exploser plus tard, à la manière du volcan endormi qu’il était. Ses yeux rouges s’ouvrirent brusquement et contemplèrent les rochers qui dévalaient la pente abrupte du temple où il s’était allongé. Ses ailes se soulevèrent d’elles-mêmes et il ouvrit la gueule, laissa le grondement remonter le long de sa gorge pour finalement s’échapper d’entre ses crocs dans un rugissement qui fissura les murs, et força une nuée d’oiseaux à quitter leur abri. Kohaku les observa s’envoler et s’enfoncer dans les nuages. Le Dragon se leva, nettoya l’une de ses griffes et étendit ses ailes, pris son élan et s’éleva dans les airs. Le paysage était gris et inexpressif, mais quelque chose, une touche de couleur, attira son attention et il se dirigea en direction de ce bleu éclatant, humaine délicate mais dont le physique dissimulait sa vraie nature. En fait, la jeune fille n’était clairement pas humaine.

Kohaku amorça son plongeon vers le sol, essayant d’être léger plus pour éviter l’éboulement que pour la fille qui ne devait pas être si fragile que ça. Il atterrit, fixa l’étrangère de ses yeux bleus virant au vert émeraude, signe de curiosité.


Dernière édition par Kohaku le Jeu 26 Juin 2014 - 10:55, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Kamiko O. Taiyo le Mer 23 Oct 2013 - 17:49

Kamiko regardait le ciel, vide de toutes couleurs. Même son visage à elle ne semblait pas être emprunt du moindre signe de joie. Comme si elle devenait lassée de tout cela. Que sa vie n'avait plus aucune importance ici. Ou alors est-ce le temps qui la rendait ainsi ? Elle ne saurait le dire, néanmoins... Elle laissa échapper un soupire plutôt bruyant de ses lèvres, accompagnant le bruit par un baissement de tête et d'épaules.

Sur un tableau, elle aurait était le point de couleur où l'oeil se serait dirigé en premier. Elle n'était pas à sa place, pas ici dans ce paysage morne. L'ange en était presque devenue une étrangère. Du moins, ici. Elle ne s'y sentait pas à sa place non plus. Et le souvenir de ses années lorsqu'elle pensait être humaine refirent surface. Les villageois aussi l'avaient trahie, en essayant de se protéger, elle ne leur en avait pas voulu, jamais cette idée ne l'avait effleurer, tout comme celle de la sorcière. De même pour toutes les fois où elle avait pensé pouvoir vivre avec celui ou celle qui l'avait charmé. Elle sourit doucement néanmoins, avant de sentir quelque chose venir vers elle, elle se retourna et scruta les alentour avant de redresser la tête vers le ciel, apercevant une masse. Elle ne s'y écarta pas, fixant l'immense animal.

Son sourire s'accentua, avant de se faire plus doux. Un dragon... Une magnifique bête, semblant être de type oriental, tout comme elle. Et qu'il s'approche ne voulait peut-être rien dire, mais elle s'en sentit fière, néanmoins. Kamiko ne cessa de le suivre du regard, nullement effrayait par elle, même si il pouvait la dévorer à n'importe quel moment. Son regard croisa le sien, dans les mêmes nuances et elle crut déceler de la curiosité à son encontre. Elle se laissa alors aller et ferma les yeux avant de ses changer en ange, laissant deux paires d'ailes se déployèrent devant lui. L'auréole au dessus de son crâne scintiller d'une étrange couleur azure.

-Je suis Kamiko, une ange comme vous pouvez le voir... Que voulez vous me faire savoir pour vous être approcher de moi ?

Spoiler:
[désolé, dis moi si c'est pas bon >.<
avatar
Kamiko O. Taiyo

Messages : 636
Date d'inscription : 11/01/2013

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Kamiko O. Taiyo
Age: ~
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Invité le Mar 29 Oct 2013 - 21:10

Alors qu'il essayait encore de se positionner entre les fragiles vestiges, la jeune fille ouvrit brusquement deux magnifiques paires d'ailes, et une auréole azurée se mit à flotter au-dessus de sa tête. Kohaku était fasciné, observa les délicates plumes blanches s'agiter sous son souffle régulier.

"Que voulez vous me faire savoir pour vous être approcher de moi ?"

La curiosité du dragon était piquée à vif. Cette fille avait l'air réellement enchantée de sa visite.

"Tu sembles fière de me voir venir à tes côtés. C'est drôle. La dernière créature que j'ai approchée ainsi -c'était un loup-garou, je crois- n'a pas vraiment aimé. D'habitude, j'effraie les gens."

Il grogna à ce souvenir, de la fumée noire s'échappa de ses naseaux et il secoua la tête, agacé par cette vieille habitude qu'il n'arrivait pas à perdre.

"Je fais toujours peur. C'est normal, si on y réfléchit. Nous les dragons, nous n'avons pas été créés pour être gentils, mais pour protéger des richesses, nos trésors ; et pour semer le chaos si l'ennui pointe le bout de son nez..."

Il s'arrêta. Observa le ciel, les premières étoiles qui y apparaissaient. Il sourit, sourire typiquement dragon qui découvrit ses rangées de crocs aiguisés, et ses yeux se mirent à luire dans la pénombre.

"Je te dis des bêtises. Ça, c'était le rôle de mes frères européens."


Dernière édition par Kohaku le Jeu 26 Juin 2014 - 10:55, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Kamiko O. Taiyo le Sam 2 Nov 2013 - 19:55

"Tu sembles fière de me voir venir à tes côtés. C'est drôle. La dernière créature que j'ai approchée ainsi -c'était un loup-garou, je crois- n'a pas vraiment aimé. D'habitude, j'effraie les gens."

-Il sera rare de me voir prendre mes jambes à mon cou et fuir qui que ce soit. Et oui... Je suis fière de me tenir devant vous en ce moment même sous ma vraie forme.

Elle l'entendit grogner mais ne bougea pourtant pas d'un pouce. Cette "bête" impressionnait la demoiselle. Ca devait bien être la première fois qu'elle en voyait un. Et ses écailles... Blanches... De même qu'elle semblait regarder la fumée sortir de ses naseaux ainsi que de suivre son secouement de tête. Même si cette bête devait être l'une des plus dangereuse, elle ne pouvait pas se dire la même chose,tout ce qu'elle pouvait dire c'était que le dragon était magnifique. Et l'Ange pouvait se sentir un peu fière de voir une telle bête venir de l'endroit où elle avait vu le jour.

"Je fais toujours peur. C'est normal, si on y réfléchit. Nous les dragons, nous n'avons pas été créés pour être gentils, mais pour protéger des richesses, nos trésors ; et pour semer le chaos si l'ennui pointe le bout de son nez..."

Elle suivit son regard pour fixer les étoiles, cherchant l'étoile du berger. Puis remit ses yeux sur le dragon le voyant sourire, ou du moins faire une grimace en montrant ses dents.

"Je te dis des bêtises. Ça, c'était le rôle de mes frères européens."

-Je ne suis pas sure que vous aillez raison...Pour ma part j'ai entendu dire que tant qu'on leur fichait a paix, les dragons occidentaux ne faisait rien. Après ce ne sont que des on dit.

La jeune femme baisse la tête, légèrement honteuse de sa phrase, mais que voulez-vous, elle prendra toujours la défense des autres. Les êtres n'ont pas de réelles raisons à part celle de vivre... Mais elle en avait déjà entendu parler, alors elle avait osé parler. L'ange soupira en jetant un discret regard au dragon. Puis redressa entièrement la tête et s'inclina doucement.

-Excusez-moi, mais je ne me suis pas présentée. Je suis Kamiko, l'Ange du Pardon... Et... Vous ?
avatar
Kamiko O. Taiyo

Messages : 636
Date d'inscription : 11/01/2013

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Kamiko O. Taiyo
Age: ~
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Invité le Sam 16 Nov 2013 - 16:46

L'ange était définitivement intéressante. Ni inquiète ni méprisante, elle disait être fière de dévoiler ses ailes et sa vraie nature, et n'avait pas l'air très impressionnée par le dragon. Non, c'était le parfait contraire, en fait.

"Je ne suis pas sûre que vous aillez raison... Pour ma part j'ai entendu dire que tant qu'on leur fichait a paix, les dragons occidentaux ne faisaient rien. Après ce ne sont que des on dit."

"C'est vrai. Si je me souviens bien, la légende de Chine dit : symbole de vie et de puissance. La suite, je l'ai oubliée."

"Excusez-moi, mais je ne me suis pas présentée. Je suis Kamiko, l'Ange du Pardon... Et... vous ?

Kohaku découvrit ses dents pour la deuxième fois, mais ce sourire là était plus doux.

"L'ange du pardon ? C'est-à-dire ? Vous avez tous un surnom ? Qu'est-ce qu'il représente, votre rôle ?"

Il releva la tête, et creusa le dessin très vague d'un dragon dans la terre, à l'aide de l'une de ses griffes.

"Chez nous, il n'y a pas de hiérarchie ni de chef désigné, sauf en temps de guerre. A partir de nos 100 ans, l'âge de la maturité, nous pouvons aller là où bon nous semble, rien ni personne ne nous retient : c'est le bien le plus chéri de tous les dragons quels qu'ils soient, la liberté."

Bref moment de silence. Il s'était égaré dans ses souvenirs, encore. Il fit disparaître le dessin en un souffle, observa la poussière se fondre dans l'obscurité.

"Kohaku. Je m'appelle Kohaku."
Spoiler:
Désolée, j'ai mis énormément de temps à répondre :$


Dernière édition par Kohaku le Jeu 26 Juin 2014 - 10:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Kamiko O. Taiyo le Mer 4 Déc 2013 - 23:07

"C'est vrai. Si je me souviens bien, la légende de Chine dit : symbole de vie et de puissance. La suite, je l'ai oubliée."

-Si je me souviens bien, ils étaient aussi ceux qui indiquaient le climat, ou quelque chose du genre...

L'Ange avait parfois un peu perdu dans ses connaissances. A force de voyager de pays en pays, on apprend à nos dépends que les informations disparaissaient du cerveau avec le temps... Elle vit le dragon sourire et ce sourire se peint sur le visage de l'ange, bien que semblant plus gentil que celui de son interlocuteur, apparence oblige.

"L'ange du pardon ? C'est-à-dire ? Vous avez tous un surnom ? Qu'est-ce qu'il représente, votre rôle ?"

La jeune femme suivit le dessin que faisait le dragon, attendant patiemment qu'il le termine. Après tout, ce n'était pas tout les jours que l'on pouvait croiser un dragon, dessinant quelque chose qui plus est.

"Chez nous, il n'y a pas de hiérarchie ni de chef désigné, sauf en temps de guerre. A partir de nos 100 ans, l'âge de la maturité, nous pouvons aller là où bon nous semble, rien ni personne ne nous retient : c'est le bien le plus chéri de tous les dragons quels qu'ils soient, la liberté."

Elle l'écouta avant d'agrandir son sourire. La liberté... C'était une chose qu'elle n'avait pas vraiment pu penser depuis un moment, il fallait bien le dire... Être un ange n'était pas fait que de bons côtés. Devoir respecter ses engagements envers le Tout Puissant était parfois éreintant. Kamiko en savait quelque chose, mais préféré ne rien dire et laisser passer la chose. Plongée dans ses pensées, la demoiselle retomba à la réalité en entendant le souffle du dragon, regardant la poudre s'évaporer.

"Kohaku. Je m'appelle Kohaku."

Elle s'inclina respectueusement avant de reprendre. Il ne ressemblait pas du tout à un poisson comme sa signification pouvait le laisser penser.

-Enchanté... Et pour en revenir au nom des anges, non, tous n'ont pas de nom... Ma "fonction" et de soulager les gens, je ne peux pas effacer leurs méfaits, mais je peux essayer de les faire repartir sur le bon pied. Vous comprenez n'est-ce pas ? Il y a certains "élus" qui ont droit à des surnoms, mais avant, ils ont du passer une sorte d'épreuve sur Terre, c'est aussi simple que cela, du moins c'est ainsi que je suis devenue l'Ange du Pardon.

Certains trouvait que faire cela était injuste pour les victimes, après tout cela pouvait être vrai, mais... Kamiko ne voulait que voir que tout allait bien, pour tout les être vivants, qu'ils soient sur Terre ou ici. Elle soupira avant de se redresser, battant ses ailes sans aucunes intentions de s'envoler, juste se les dégourdir.

Elle s'avança un peu plus en l'observant, ne cherchant cependant pas à le toucher, ou à lui toucher le museau, bien que l'envie ne soit présente.

Spoiler:
T'inquiète pas x)
avatar
Kamiko O. Taiyo

Messages : 636
Date d'inscription : 11/01/2013

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Kamiko O. Taiyo
Age: ~
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Invité le Sam 21 Déc 2013 - 22:05

L'ange avait pour devoir de faire repartir les gens sur le droit chemin, les orienter pour qu'ils puissent profiter de ce lieu que les humains appellent Paradis peut-être ? Mais si on fait l'erreur de tuer quelqu'un, ou bien pire, ce retour en arrière n'est pas possible, si ? Le sang des victimes, innocentes ou non, ne disparait jamais vraiment. Et c'était là toute la différence : si l'ange offrait à tous l'espoir, la possibilité d'expier ses crimes, alors Kamiko était quelqu'un de réellement "bon", qui méritait d'être ange et d'avoir ses deux splendides paires d'ailes.

L'ange s'avança, et Kohaku, perdu dans ses pensées, ne réagit pas immédiatement. Il préférait attendre, curieux de voir ce que la jeune fille avait en tête. Mais elle s'était soudainement statufiée, tout près de son museau, et semblait hésitante mais définitivement envieuse, de quoi ? puis Kohaku comprit. Ce n'était pas tout le jours que l'on se retrouvait en compagnie de dragons, la majorité se tenaient loin de toute espèce vivante et n'étaient pas du genre à faire copain-copain avec le premier venu qu'ils croisaient... Ce que l'ange désirait, c'était le toucher tout simplement, et bien que Kohaku trouvait son envie particulièrement désagréable, il décida de se tenir.


"Je t'en prie, je ne vais pas te réduire en cendres. Ne t'inquiètes pas."

Il prit appui sur ses pattes antérieures qui creusèrent le sol poussiéreux et il rit profondément.


Dernière édition par Kohaku le Jeu 26 Juin 2014 - 10:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Kamiko O. Taiyo le Ven 27 Déc 2013 - 15:11


Elle essayait de ne pas baisser le regard fasse au dragon en face d'elle. Kamiko n'osait tout simplement pas bouger de là où elle était, que ce soit avec ses mains ou c'est pieds. D'où lui venait cette subite envie ? Nul ne le sait, surement le fait d'avoir l'occasion de le faire avec le premier reptile de cette envergure, sans doute. Elle se trouvait étrangement très stupide de vouloir faire ça, comme si elle le considérait comme un animal... Elle se pinça les lèvres avant de la redresser pour l'écouter.

"Je t'en prie, je ne vais pas te réduire en cendres. Ne t'inquiètes pas."

Une lueur surprise se lut dans son regard alors qu'il prenait une pose pour permettre à l'ange de le toucher avec plus de facilité. Il se posta sur ses pattes antérieures avant de rire. La jeune fille se retint de faire tout geste envers lui. Elle ne souhaitait pas le considérer comme un simple animal auquel on vient caresser le museau pour voir à quoi s'attendre ou pour s'attirer son affection. C'était un dragon à qui elle avait à faire, ce n'était pas rien...
Pourtant son rire lui donna presque l'espoir de considérer son geste autrement. Elle souffla doucement avant de s'avancer vers lui, lentement et de reprendre son geste. Sa main se rapprochait de lui, avant de venir effleurer son museau. L'Ange hésita quelques instants avant de finalement poser complètement sa main sur lui, le caressant gentiment. Son coeur pulsait dans sa poitrine, étant la première fois qu'elle avait l'opportunité de faire cela. Un doux sourire se remarqua sur ses lèvres, avant de s'écarter en baissant la tête, rougissante.

-Excusez mon impertinence avec ce geste... Je ne voudrais pas que vous le preniez mal...

Kamiko ne bougeait pas et n'osait adresser aucun regard au reptile en face d'elle. Le remord de ce geste la prenant à la gorge. Elle n'aurait jamais dû accepter de faire cela pour la simple et bonne raison que cela ne se faisait tout bonnement pas. L'une de ses paires d'ailes se mirent à la recouvrir, honteuse. Sous ses masses plumeuses, la jeune fille tenait son visage dans ses mains, essayant de reprendre un temps soit peu de confiance. Lorsque ce fut chose faite, la demoiselle parvint à retirer ce qui la cachait du regard des autres et de le regarder timidement.

-Veuillez excuser aussi ce petit moment, j'ai dû... Me remettre de mes émotions, ahah !
avatar
Kamiko O. Taiyo

Messages : 636
Date d'inscription : 11/01/2013

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Kamiko O. Taiyo
Age: ~
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Invité le Mer 8 Jan 2014 - 16:07

L'ange avait l'air toujours très indécise ; elle ne bougeait pas mais ses intentions étaient claires et l'envie très présente : elle voulait toucher le dragon, mais apparemment, la réaction de Kohaku ne l'avait pas persuadée de le faire. Peut-être le rire ? pour la première fois, le dragon n'était ni menteur ni moqueur, il avait rit dans l'espoir de détendre la jeune fille, et de lui montrer qu'il ne considérait définitivement pas le geste en une insulte, ni quoi que ce soit du même genre. Non, en réalité il était heureux que quelqu'un s'intéresse à lui pour ce qu'il était vraiment : tout simplement lui ; pas sa peau qui ferait de magnifiques manteaux de fourrure immaculée et ni ses dents qui, réduites en poudre, guériraient de tous les malheurs selon les légendes et ni sa chair et ni ses ailes... Il frissonna. Les humains l'avaient attaqué plusieurs fois, et il avait deviné dans leurs yeux assoiffés de sang ce qu'ils voulaient faire de lui : le réduire en pièces, découper ses ailes, le priver de liberté et l'assassiner de l'intérieur. Mais l'ange n'était pas l'une d'entre eux. Elle lui faisait penser à Rose, qui aimait enterrer ses mains sous sa fourrure et dans sa crinière.


Et finalement, la jeune fille se décida et sa main vint effleurer délicatement le museau duveteux de Kohaku, et un sourire l'illumina toute entière, si bien que le dragon avait l'impression que l'ange brillait. Puis, à la grande curiosité de Kohaku, son visage se teint de rouge et elle s'écarta précipitamment, évitant de croiser le yeux curieux du dragon, qui vacillaient entre toutes les couleurs qu'ils pouvaient prendre. Il était incertain, et n'avait rien à dire là tout de suite, ce qui ne lui arrivait jamais. De son coté, Kamiko s'était cachée sous ses deux paires d'ailes. Kohaku s'était reculé et réfléchissait beaucoup. Jamais il n'avait permis à quelqu'un de le toucher, à part Rose. Il savait pas quoi en penser. Ses yeux étaient deux arc-en-ciel, les couleurs ne cessaient de se mélanger ; ses sentiments, pareil. Mais il réussit tout de même à retrouver son attitude désintéressée, du moins à l'extérieur.

L'ange s'était enfin remise de ses émotions (mais peut-être était-elle dans le même état d'esprit que lui, il en était tout à faire sûr d'ailleurs)


-Veuillez excuser ce petit moment, j'ai du... me remettre de mes émotions, ahah !

Le dragon se retint de rire ; il était nerveux, sa queue battait les pierres déjà fissurées et ses ailes s'agitaient. Il avait besoin... il devait le faire, il préférait détruire les ruines et peut-être faire peur à Kamiko que de risquer de meurtrir la jeune fille. Il se retourna, et détruit le premier mur qu'il vit d'un violent coup de tête ; ses traits défigurés par la colère inattendue s'apaisèrent, son souffle qui s'était accéléré se détendit et il sourit à l'ange, dans l'espoir de la réconforter.

"Je suis sincèrement désolé. J'espère ne pas t'avoir fait peur, ce n'était pas mon intention. J'étais... secoué."

L'ange n'y était pour rien, c'était à Kohaku de se contrôler et de refouler ses souvenirs. Il avait fait l'imbécile. Elle était sûrement déjà partie, très loin et ne voudrait plus jamais le revoir. Il allait se retrouver seul à nouveau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: You will hear me roar ♪ → with Kamiko [Abandonné]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum