Bloody Moon
Bienvenue sur Bloody Moon ! Créez votre personnage, choisissez votre race et lancez vous à la découverte des nombreux endroits de notre belle Lune...

Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Aller en bas

Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Jeu 16 Fév 2012 - 22:15




----------------------------------------------------------------------------------------------------



Yusué c'était préparé pour le bal de la saint valentin. Pourquoi avait t'elle répondu présente à l'invitation ? Aucune idée, pourtant elle était toujours seule et, à chaque fois, elle jalousait les jolies filles qui pouvaient danser avec des garçons car elle restait toujours seule, assise sur une chaise à chaque fois qu'elle se rendait à un bal. Elle attendait patiemment une demande pour une danse, mais à chaque fois, elle revenait déçu. Pourtant, elle s'ornait toujours de ses plus beau bijou et de sa plus belle robe, mais elle n'intéressait personne. Est es-ce ses cheveux blancs ? Ou bien ses yeux bleus clairs ? Ou bien sa figure ? Qu'est ce qu'y ne pouvait tant ne pas plaire aux hommes ?
Yusué sécha ses yeux qui s'étaient rempli de fines gouttelettes d'eau salée au rappel d'une petite partie de son passé et alla s'habiller. Elle mis une robe bleue magnifique et quelques bijoux. Comme à son habitude, elle coiffa ses longs cheveux blanc le long de son épaule gauche et elle ordonna à son majordome de la suivre au bal. Depuis qu'il était là, une part de la solitude de Yusué avait disparue. Son majordome était comme "un animal de compagnie", enfet, il était plus un chien qui la suivait tous le temps. Mais, cela ne déplaisait pas à la jeune fille. Il ouvrit la porte de la chambre et la suivie dans le couloir qui rejoignait les chambres à la salle de bal. Quand Yusué descendit les escaliers, elle pu découvrir une salle déjà remplie de monde, de future couple qui allait danser. Certains mangeait, d'autre discutait, et déjà, certains dansait. Yusué regardait les splendides robes que portaient les filles dans la salle orange, bleu, verte ou blanche, elles étaient toutes magnifiques et la jeune femme se sentait mal devant toutes ses splendides oeuvres de couturiers surement renommé. C'est alors qu'elle remarqua une chaise vide et loin des personnes regroupées. Elle s'empresa d'aller s'y assoir, comme à son habitude. Pendant plusieurs minutes, elle regarda les groupes de danseurs, les musiciens, et elle reconnue certaines personnes qu'elle avait déjà pu rencontré au part avant. Toutes avaient également sorties leur plus belles parures, leur plus beaux costards, ou leur plus belles robes. Après un instant de réflexion, Yusué se dit qu'elle était entouré de femme et d'homme magnifique, et qu'elle devait s'en contenter et que la soirée finirait pour elle comme toute les précédentes.
Dans ses pensées, Yusué pensa que son majordome devait savoir danser, mais elle n'osa pas lui demander, non par peur de sa réaction, mais par peur des gens. Que dirait t'il en voyant une femme danser avec celui qui la sert ? Non seulement elle passerait aux yeux du monde pour une idiote, mais en plus elle serait remplie de honte et couverte de ridicule. Elle se résolu donc à rester sur sa chaise.
Plusieurs fois l'homme de service passa lui proposer des gourmandises, des gateaux salés, ou encore des beignets. Yusué lui disait toujours non. Dans ces circonstances, elle n'avait jamais rien réussi à avaler. Quelque chose la bloquait, et cela pour des raisons qui lui était inconnue.
Elle regarda l'horloge. Cela faisait déjà une heure qu'elle attendait. Dans une infime tristesse et dans une infime déception, elle se résolu à partir. Non, elle ne resterait pas une minute de plus à regarder les personnes qui dansent, les hommes demander aux femmes de danser, les splendides robes des jeunes filles. Une fine larme coula sur le visage blanc de la jeune femme. Elle s'empressa de la sécher, se leva de sa chaise et essaya de regagner les escaliers en évitant les danseurs.

" Encore une soirée passée à me lamenter, se dit elle . Plus jamais je n'irai dans ses fêtes et dans ses bals, car à chaque fois, c'est toujours la même musique . Je suis seule et désespérer en rentrant. J'aurai pourtant eu le temps de mettre à terme une de mes expériences, mais non, j'ai encore fait ma forte tête a essayer de vouloir danser. Mon nom est maudit, mon physique aussi. Enfet, je pense que je suis maudite tout cour ... "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Ven 17 Fév 2012 - 0:08

Morgan errait d'un pas lent dans les immenses corridors du manoir. Quel était cet étrange endroit ? Malgré ses quelques rencontres, il n'en savait pas plus qu'à son arrivée. Son arrivée... Devions nous en parler encore une fois ? Devions nous rappeler que le jeune homme était atteint d'amnésie ? Non. Ce n'était sûrement plus la peine...
Le vampire avançait d'un pas peu pressé, examinant attentivement les couloirs dans lesquels il s'aventuraient. L'architecture lui semblait légèrement plus récente que celles de son époque... En quelle époque était-il justement ? D'après ses plus lointains souvenir, il se trouvait à la fin du XIX° siècle...

Je dirais que nous sommes... au XXI° siècle. Enfin c'est approximatif. Je n'arrive pas bien à définir le temps qui passe dans ce corps... Enfin ton corps, railla-t-il en appuyant sur les deux derniers mots.
Morgan hocha la tête, pensif. Il s'était donc écoulé un peu plus de cent ans... Comme cela semblait long... Et pourtant... Ce n'était qu'un si petit chiffre dans son existence. Son existence d'immortel...
Il soupira et passa nerveusement une main dans ses cheveux aux reflets irisés. Ce n'était pas le moment de penser à ce genre de chose... Il s'égarait beaucoup trop dans ses réflexions ces temps-ci... A moins que cela n'était que le fait qu'il l'écoutait ? Oui. Morgan l'écoutait bien plus qu'autrefois; bien plus que quand il était encore en vie... De toute façon, que lui disait-il ? Ce n'était que des gestes avec lui, que des actes... Alexander utilisait si peu la parole... En revanche, pour ce qui en était de ses crocs...
Le jeune homme frissonna, essayant de cacher ses véritables pensées à son hôte; cela lui ferait trop plaisir de savoir cela... De savoir à quel point son nom évoquait peur et souffrance, de savoir à quel point il le terrifiait...
Morgan s'arrêta et leva la tête. Devant lui se tenait une immense porte, entièrement recouverte d'arabesques dorées. Il lui semblait qu'un doux son s'y échappait, ainsi que des brides de paroles. Le vampire ferma un oeil, consterné. Il y avait donc d'autres gens en ces lieux ? Lentement, il apposa sa main contre la lourde poignée. Devait-il vraiment entrer ? Personne ne pouvait affirmer ce que cette sale renfermait...

C'est bon. Entre et tu verras. Franchement... Quelle poule mouillée tu fais...
C'est sûr que si quelque chose arrive, c'est moi qui me prendrait tout...
C'est toi le corps. Pas moi. Tu ferais mieux de voir ça comme un privilège,
marmonna-t-il sur un ton amère.
Morgan se mordit la lèvre. Il avait raison... Prenant une grande bouffée d'air, il poussa la porte et entra dans l'immense pièce. Pièce qui n'était autre qu'une salle de bal... Les portes se refermèrent sourdement derrière lui, le laissant seul face à l'inconnu. Il resta là, sans bouger pendant plusieurs secondes. Le spectacle était bien trop impressionnant... Devant lui une foule de gens était rassemblée, certains dansant ou d'autres parlant, installés dans de luxueux fauteuils capitonnés... Toutes les couleurs qu'il voyait, provenant des robes des demoiselles ou des tenues des hommes, lui donnaient mal au crâne. La musique était elle aussi insupportable à ses oreilles. Trop forte, trop... joyeuse. Il tituba vers un quoi de la pièce, caché par quelques plantes.

-C'est quoi tout ce monde ?...murmura-t-il, fiévreux.
Bienvenue dans la société, mon cher...
Il soupira. Ça, la société ? Un enfer oui... Il y avait bien trop de gens à son goût...
Le vampire s'assit dans un fauteuil, regardant tour à tour les personnes présentes dans la pièce. Quelle animation... Il semblait que ce soir on fêtait quelque chose de particulier...

Pfff... C'est juste un bal comme un autre...
Si tu le dis...
Le jeune homme, après avoir examiné avec attention le code vestimentaire des danseurs baissa les yeux vers ses propres habits. Il était bien loin du compte... Morgan était entièrement vêtu de noir; chemise en satin, pantalon et chaussures de cette couleur... Bien sûr, on ne comptait pas la ribambelle de colliers et le crucifix qu'il portait à son cou, ni ses boucles d'oreilles et encore moins son vernis à ongles... Malgré le mal qu'il se donnait pour passer inaperçu, tout les regards étaient attirés vers le jeune gothique...
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Sam 18 Fév 2012 - 11:35

Alors que la jeune fille s'empressait de rejoindre sa chambre tout en évitant les danseurs, elle remarqua une odeur qui lui était inconnue. Une odeur spéciale, parsemée de salé et de sucré. Un être spécial venait d'entrer dans la pièce. La jeune fille se retourna, cherchant l'être grâce à son odorat.
Il était grand, dans un corps d'environ vingt-cinq ans. Il était fin et peu musclé. Son visage, bien que sombre et lugubre, laissait entrevoir une certaine douceur de l'âme. Ses yeux, bicolores, montraient une certaine par d'agressivité. Ce qui frappa le plus Yusué, c'est la tenue vestimentaire du jeune homme. Il était dans des habits normaux, pas de cravate, pas de costard, pas de chaussure noire bien taillée. Ses cheveux étaient attachés de façon simpliste. Il n'y avait aucune marque de quelconque soins. En analysant sa posture, Yusué pu remarquer que le jeune homme avait une apparence détendue, mais son visage le trahissait : Quelque chose le rendait nerveux. Est es-ce l'ambiance de la salle ? Ou bien peut être n'avait t'il jamais eut l'occasion de se rendre à se genre de fête ou tout le monde se réuni pour danser ? Ou bien ne savait t'il pas danser ? L'apparence complexe du jeune homme laissait Yusué perspicace. Elle ne savait que faire, que penser, mais aussi comment analyser le personnage. Une seule chose était sure pour elle : Son odeur était celle d'un vampire , et elle ne pouvait pas se tromper. Une pointe d'amertume, suivi de salé et sucré, avec quelques aspects pimentés ne pouvait être qu'une odeur correspondant à une personne vampiresque, une personne qui vit dans l'ombre au grès des humains. Une personne à l'apparence humain qui se nourrit du sang des mortels afin d'épancher sa faim. Yusué avait une par dite "vampire" et citer la définition d'une de ces créatures lui faisait peur, et à la fois, la faisait rire. Elle aurait aimé ne pas être une hybride, mais seulement la digne descendance que ses parents voulaient lui laisser. Oui, elle en ai sure, après ses recherches, elle savait que ses parents étaient les digne et regrétés Hitsugaya, roi et reine des Vampire sur Bloody Moon.
Se rendant compte que cela faisait plusieurs minutes qu'elle analysait le jeune garçon et qu'elle remuait son histoire personnelle, elle se rendit compte que la moitié de la salle avait les yeux rivés sur le jeune garçon. Il n'intriguait pas que Yusué. Le jeune gothique, se rendant compte des nombreux yeux rivés sur lui, prit un air mesquin. Il avait l'air encore plus détendu.

" J'ai peur... Je le sens... Il a faim. J'ai déjà du servir d'appât et repas à plusieurs de son espèce. Le vampire ... Il va me manger ? " Pensa t'elle, terrifiée.

Ses pensées firent frissonner Yusué. Même si il y avait une chance sur cent qu'elle soit le malheureux repas, elle avait peur, plus que tout. Elle se souvenu du soir ou un vampire avait essayer de la tuer. Si Yusué n'avait pas réussie à sortir sa part démoniaque, aujourd'hui, elle serait surement morte, engloutie dans le ventre de la créature funeste. Non, non ... elle ne veut plus être la proie. Non, elle ne sera plus à manger. Une colère folle remplie alors son coeur et, sans le vouloir, l'aura de la jeune femme décupla en quelques secondes. A présent, toute la salle la regardait. Elle se sentait persécuté, et aucun endroit ne pouvait la mettre à l'abri des regards indiscrets des danseurs. Yusué essaya de recontenir son aura, mais rien ni faisait. Une part d'elle était devenue incontrôlable. Une part d'elle, celle de la vampire affamée, avait pris le dessus. Elle avait faim, elle frissonnait. Comment pouvait t'elle faire pour entancher sa soif ? Toujours, elle n'avait répondu qu'à sa partie démoniaque, et jamais cette face de la personnalité de Yusué ne s'était reveillée.

"Comment faire ? Je... Je... ne contrôle plus une partie de moi-même... Aidez-moi ... J'....ai.... faim ! " se dit elle .

Elle se tourna vers son majordome qui était malheureusement impuissant. Et elle couru vers la sortie du chateau

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Sam 18 Fév 2012 - 21:16

Pour la énième fois depuis qu'il était assis, Morgan passa fiévreusement une main dans ses cheveux d'ébène. Cette musique, ces gens...ils l'énervaient profondément... Mais, paradoxalement, il était perdu. Où était-il ? Quel était cet endroit ? Il n'était pas sur Terre, c'était une certitude. Mais alors où ? Il y avait des gens normaux ici aussi, rien ne semblait être différent du monde qu'il avait quitté. Ils dansaient normalement, agissaient normalement et plus que tout, parlaient normalement... C'était tout simplement déconcertant. Existait-il bel et bien des mondes parallèles ? Des autres mondes, habités simplement par d'autres personnes non différentes ? Différentes...
Le vampire eut un sourire triste. Il était différent. Totalement différent de tous ses "autres"... Depuis longtemps lui semblait-il. Depuis un bon bout de temps... Combien de fois aurait-il aimer faire toutes ces choses "normales" ? Partager des moments tristes ou joyeux avec quelqu'un. Quelqu'un de vivant, et non ce monstre qui lui servait de deuxième conscience et de...
Le jeune homme fronça les sourcils. Non, ce n'était pas ça... Ce mot qui lui restait au travers de la gorge n'était pas approprié. Pas pour lui...
Un monstre qui lui servait de maître... Quelqu'un contre lequel il ne pouvait pas lutter, et ne le pourrait jamais...
L'éclat de ses yeux s'affaiblit soudainement. Dans quel cauchemar se trouvait-il ? Être ici, dans cet univers inconnu, accompagné de ce qui fût son tuteur était horrible... Morgan n'était pas chez lui, se sentait étranger à tout cela... Cette ambiance de fête, ses rires et cette bonne humeur d'une mièvrerie écoeurante lui donnait la nausée. Il n'avait jamais eut de chez lui et n'en aurait jamais.
Il ferma les yeux une seconde, se remémorant un passé lointain, passé qui sonnait à présent comme une grotesque mascarade. Le rideau était finalement tombé, et la pièce s'était arrêtée. La vie elle même avait cessé d'être... Il ne restait plus que lui, lui seul face à ces ténèbres; Alexander. De sa main, il avait tout détruit, tout. Il ne restait plus rien si ce n'était que des brides de souvenirs douloureux et insupportable. Le vampire se souvenait juste d'un rire, un rire extrêmement doux, se muant peu à peu en cri d'agonie. Un rire qui avait été l'une des plus belles choses en son monde si noir... Un rire qu'il n'entendrait plus jamais...
Hanna...
Comment pouvait-il oublier son merveilleux visage ? Comment pouvait-il oublier ses yeux d'un bleu si profonds, que la mort avait fermé à jamais ? Non... qu'il avait fermé. Une petite soeur, un trésor inestimable, à qui il avait pris la vie ?
Le jeune homme se pencha légèrement en avant, cachant son visage de ses mains. Ça faisait mal... Se souvenir lui faisait si mal...

Pendant que tu déprimes pour je ne sais quelle raison... -obscure?- je tenais à te dire que quelqu'un te regarde depuis tout à l'heure...
-Tout le monde me regarde, grinça t-il entre ses dents.
Oui mais cette personne te regarde -il me semble- avec un intérêt plus prononcé que les curieux de la salle.
Morgan leva lentement les yeux vers un coin de la pièce qu'il lui indiqué. Son oeil fût aussitôt attiré par la demoiselle aux cheveux neigeux qui l'observait. Elle ne bougeait pas et restait sur sa chaise, le fixant de son regard bleuté. Le jeune homme entrouvrit faiblement ses lèvres, comme murmurant quelque chose d'inaudible.

Cette fille...
Tout à fait. Elle n'est pas comme les autres personnes de la salle. Du moins, son aura se détache largement. Je dirais qu'elle appartient à la race vampirique. Enfin... à vrai dire, je ne suis pas sûr... j'hésite...

Le vampire plissa le front, soucieux. Il se trompait rarement pour ce genre de chose et le voir hésiter était tout à fait extraordinaire...
Un semblant de terreur traversa les yeux de la jeune femme. Elle se tourna vers l'homme qui se tenait à ses côtés et se leva soudainement, se dirigeant vers la porte.
Morgan se leva à son tour précipitamment. Il ne pouvait pas la laisser partir. Cette fille semblait avoir deviner ce qu'il était et, à en juger par ses déductions, elle non plus n'était pas humaine. Et s'il pouvait savoir où est-ce qu'il se trouvait une fois pour toute... Il s'approcha de la demoiselle qui se trouvait à présent non loin de la sortie et lui saisit avec douceur l'avant-bras.

-Excusez-moi mais...
Sa voix s'arrêta soudainement quand il vit le visage de la demoiselle. Celui-ci était extrêmement blême. D’ailleurs, la demoiselle en question n'avait pas l'air d'être au meilleur de sa forme...

-Vous allez bien ?! Vous me semblez bien mal en point...
Sa voix était douce et sincère, mais le jeune homme dégageait toujours cette repoussante sensation de froideur...
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Sam 18 Fév 2012 - 22:02

Peur, faim, tristesse et rage. Pleins de sentiments étranges émanait en elle. Que faire ? Que dire ? Comment épancher cette soif de sang ? Le monde autour d'elle paraissait soudainement étrange elle ne voyait que les veines dans le corps de chacune des personnes qu'elle rencontrait. Elle courait, mais avait l'impression de ne pas avancer. La porte, oui, elle voulait sortir plus que tout. Une goutte d'eau salée traversa le regard rouge et sanglant de la jeune fille. Quelque chose en elle changeait. Ses yeux...Ils n'étaient plus doux et pleins de tendresses, ils étaient devenus rouge vif et remplie d'une passion inconnue. Est es-ce ses yeux en temps que vampire ? Elle n'avait rien lu sur les vampires. Elle ne savait donc pas quelle était cette deuxième face de sa personnalité. Yusué se rendit alors compte de l'énorme fossé qu'il restait entre les souvenirs et les connaissances qu'elle avaient perdue et les différentes recherches et expériences qu'elle avait pu mener. Finalement, elle ne savait rien. Elle allait devoir rapidement trouver le maître, comme marquer dans les livres, qui pourra l'aider à retrouver ses souvenirs, mais aussi à se gérer elle même, à combattre, et à retrouver l'épée qu'elle à perdu, cette moitié d'âme qui a disparu en elle.
Alors qu'elle courait, elle se rendit compte que l'homme étrange, le gothique, le vampire de tout à l'heure la suivait. Il la poursuivait d'un air décidé. Que lui voulait-il ? Allait t'il la manger ? Il lui saisit l'avant bras avec une douceur extrême, retenant la jeune fille. Elle n'était plus loin de la porte. Il fallait qu'elle parte, sinon, elle allait se jeter sur la première personne qui passe devant tout les invités. Elle essaya de courir vers la porte, mais le jeune gothique la retenue et dit :



-Excusez-moi mais...

Le ton du jeune homme était clair et distinct. Sa voix, comme envoutante, obligea Yusué à se tourner vers lui. Là, elle fut surprise par l'attention que le jeune homme porta sur son visage. Une fois de plus, quelqu'un l'épiait, la regardait de haut, se moquant surement de ses cheveux blancs, de sa couleur de peau terne et de ses yeux bleus qu'elle détestaient tant...

-Vous allez bien ?! Vous me semblez bien mal en point...

Elle regarda le jeune homme, à nouveau. Non, elle n'était pas bien. Et elle ne voyait plus qu'en lui les nombreuses veines qui traversaient son cou. Seul les yeux bicolores du jeune homme ressortaient. Yusué regarda attentivement les veines du vampire. Elle voulait... Non... Elle ne pouvait faire cela. Elle était à nouveau comme possédé, demunie, comme si on lui avait enlever tout ses moyens. Elle regarda autour d'elle : il y avait toujours autant de monde dans la salle. Elle pris appui sur la main du jeune homme, et comme avec une force nouvelle qui était soudainement apparue, elle entraina le jeune homme hors de la salle, dehors, derrière un petit bosquet. La jeune femme s'assis, tournant soudainement. Peut être un malaise hypoglycémique, car, seul la faim parcourait son esprit. Elle tira l'homme vers elle.

"Vous qui êtes un vampire, expliquez moi, dite moi ce qu'il m'arrive ... Je ne vois en vous que vos yeux et vos veines... Que ce passe t'il ? Je suis comme serrée dans la gorge, j'étouffe presque, je tourne....je ... Je ... ne sais plus comment faire ! S'il vous plait, ne m'abandonner pas, à ma solitude ... " dit t'elle d'un ton convainquant.

Allait t'il l'abandonner à son triste sort ? La seule prononciation du mot "solitude" l'avait mise dans tout ces états. En plus d'être mal, elle se mis à lacher quelques larmes. Elle se dégoutait elle même. Pleurer dans de t'elle condition, ce n'était pas le rôle d'un princesse de sang pur comme elle l'était. A l'évocation du passé, elle se demanda si l'homme enface d'elle, qui avait l'air d'avoir déjà vécu, en saurait plus qu'elle sur son passé disparu.
Une envie soudaine de boire le sang du jeune homme traversa l'esprit de la jeune fille. Cette fois-ci, elle n'était vraiment plus en mesure de se contrôler. Elle pris le jeune homme par la main, s'appuyant sur elle pour se relever. Doucement, t'elle une ombre, elle s'approcha de la gorge du jeune homme. Non, elle ne savait pas se qu'elle faisait. Elle écoutait juste se que son âme lui demandait. Elle entoura le jeune homme, le serrant soudainement dans ses bras. Elle leva la tête, s'approchant toujours et encore plus de la gorge nue du gothique. Instinctivement, elle ouvrit la bouge, laissant apparaître, à sa grande découverte, des canines de vampire. Puis, elle dit doucement .

" Je..suis vraiment... désolée "

Ses crocs s'enfoncèrent dans le cou du jeune homme. Son sang, coulait dans la gorge de la jeune femme . S'était bon...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Sam 18 Fév 2012 - 23:40

La jeune fille le dévisagea longuement. Elle semblait perdue, tourmentée par un mal inconnu... Sans rien dire, elle l'agrippa et l'entraîna à sa suite dehors. Morgan n'eut même pas le temps de réagir, la demoiselle avait été beaucoup trop rapide...

-Vous qui êtes un vampire, expliquez moi, dite moi ce qu'il m'arrive ... Je ne vois en vous que vos yeux et vos veines... Que ce passe t'il ? Je suis comme serrée dans la gorge, j'étouffe presque, je tourne....je ... Je ... ne sais plus comment faire ! S'il vous plait, ne m'abandonner pas, à ma solitude ...

Cette phrase eut sur lui un effet électrisant. Elle savait donc bel est bien qui il était, du moins, à quelle race il appartenait. Et, à en tirer par ce qu'elle venait de dire, elle aussi était une de ces créatures déchues. Comme toujours, il ne s'était pas trompé...
Le jeune homme regarda attentivement son interlocutrice, un mélange de compassion et de douleur dans le regard. Celui de la demoiselle était à présent d'une couleur écarlate... Il ne savait que trop bien ce qu'elle avait... Une sensation diffuse, celle d'être et de ne pas être soit à la fois... Une sensation familière, horrible et pourtant si douce...

C'est...
...la soif, termina t-il sur un ton morne.

Morgan hocha gravement la tête. Il fallait qu'elle se nourrisse avant de devenir incontrôlable... Le vampire regarda brièvement autour de lui puis jeta un coup d'oeil à la porte entrouverte peut-être qu'il pouvait...
Le cours de ses pensées s'arrêta dès qu'il aperçut des larmes perler aux coins deux yeux de la jeune femme. Avait-elle mal à ce point ? Morgan voulu parler mais n'en trouva pas le courage. Que pouvait-il lui dire ? Que pouvait-il dire à cette inconnue, cette femme qu'il venait tout juste de rencontrer...
Aussitôt, il sentit quelque chose l'agripper à nouveau. Il baissa doucement les yeux et la vit se relever. La jeune femme approcha son visage de sa gorge et l'enlaça; avant qu'il ne puisse faire quoi que se soit, elle planta ses crocs dans son cou.
Juste avant cela, il avait cru entendre un vague murmure, une faible voix s'excusant...
Le temps semblait s'être arrêté autour d'eux. Le vampire ne bougeait plus, comme paralysé. C'était impossible... Elle ne l'avait pas... mordu ?
Un vampire s’abreuvant d'un autre vampire... Ridicule.
Une larme glacée roula le long de sa joue. Plus que tout, cette situation lui rappelait Alexander. Combien de fois avait-il ressentit ça ? Combien de fois... avait vécut ce moment ?
Au fin fond de lui, une voix cria, furieuse. La tête du jeune homme le brûlait affreusement, ou était-ce son corps ? Peut-être son coeur... Des brides de paroles lui venait à l'esprit, il ne pouvait plus entendre cette voix aussi distinctement qu'avant...

Lâche le ! Il m'appartient, il est à moi ! Tu n'as pas le droit de... Ne le touche pas !

Le vampire ferma les yeux, le visage inondé de larmes. La seule personne qui avait goûté à son nectar n'était que lui, lui et lui seul... Ce geste, si significatif, ne faisait que raviver en lui d'odieux souvenir. Le sang, Alexander, ses lèvres, son corps... Morgan ne reconnaissait pas les bras qui l'entouraient, ce n'était pas ceux son tyran, si robustes et pourtant si doux... C'était des bras frêles et chétifs... Il ne ressentait pas contre sa peau la douce chaleur qui l'avait autrefois submergé...imprégnée tout son être... Et ce n'était pas non plus, sur sa gorge, sa bouche ravageuse et froide... Il ne reconnaissait pas l'être qui agissait envers lui comme un prédateur. Son corps même ne le reconnaissait pas...
Tristesse, nostalgie et amertume... A quoi bon ce le cacher, tu lui appartiens pour l'éternité... Cette promesse, ton corps s'en souvient. Ton sang lui est promis...
Morgan rouvrit lentement les yeux. C'était une si sombre période... Une période ou il était une marionnette... Un jouet. Une période ou le suave sang d'Alexander était son seul point de repaire.

Alexander...

Ses pupilles rétrécirent soudainement, prenant la forme d'un maigre ovale. Le bleu azur de son oeil gauche se transforma lentement en rouge rubis. Un rictus mauvais tordit ses fines lèvres. D'un geste brutal, il arracha la demoiselle de sa gorge et la poussa contre le mur.
Il passa lentement son index sur la morsure qui se referma instantanément. Il porta son doigt ensanglanté à ses lèvres, une moue amusé au visage.

-Je dois dire que le goût n'a pas changé depuis tout ce temps...

Un éclat malicieux traversa ses yeux pourpres. Ce n'était plus le taciturne Morgan qui se tenait devant elle mais une véritable bête. La cruauté et le mal incarné... Il ricana légèrement, dévoilant ses crocs d'une blancheur surprenante, puis s'arrêta brusquement. On pouvait lire sur son visage une rage profonde, sans pareil. Il se posta devant la jeune femme, un sourire mauvais aux lèvres. Nul ne pouvait dire s'il était vraiment irrité ou amusé.

-Crois moi, tu n'aurais pas dû poser une main sur lui...
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 19 Fév 2012 - 0:29

Une gorgée, deux gorgée, trois gorgées. Je sentais comme tous son être en moi. La douceur et la saveur de son sang replissait le corps de la jeune femme. Serrant de plus en plus fort l'homme, elle ne remarqua que quelques temps après que l'homme pleurait. Pourquoi ? Pourquoi avait t'elle fait cela ?Non, non, elle ne voulait pas faire de mal. Se détachant de l'inconnu, elle se mis de nouveau a pleurer, tombant à genoux sur le sol, pleignant sa victime et détestant le geste qu'elle venait de faire. Les cheveux clair et blanc tombèrent sur ses deux épaules, et la robe de la jeune femme se tacha de gouttes salées. Les larmes ne réparerait pas son geste. Les larmes ne remplacerai pas l'être pitoyable et égoïste qu'elle était. Avant de mordre, elle n'avait pas une seule seconde pensé au sentiments que pourrait éprouver le jeune homme, croyant surement trouver un ami, un être qui puisse s'occuper d'elle, lui expliquer. Un être qui puisse la comprendre. Mais, elle avait fait trop de mal. Comment pouvait t'elle se faire pardonner ? Comment pouvait t'elle implorer le jeune homme de ne pas lui en vouloir ? Yusué chercha dans ses connaissances de quel moyen elle pourrait s'excuser auprès du vampire gothique.
Elle se lécha les lèvres, savourant une dernière goutte du sang dont elle venait de s'abreuver. Même si elle s'en voulait d'avoir posé ses lèvre froides sur le jeune homme, elle ne pouvait qu'analyser son sang qui était si savoureux. Pendant qu'elle buvait, elle avait ressentie une seconde présence, comme si le corps du jeune garçon était habité. Comme ci pendant un instant, l'être en lui lui avait parlé, lui avait dit de le lâcher. C'était ... intriguant. Elle aurait bien regoutté au sang du jeune gothique, mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait plus lui faire de mal. Non, elle ne voulait pas être quelqu'un de mauvais. Finalement, elle voulais juste être quelqu'un de normal. Une jeune fille qui pourrait sourire, qui aurait des amis, qui pourrait aller jouer comme elle veut, une fille qui saurait qui elle est.
Soudainement, après que la jeune fille se soit retiré, une lueur apparu dans les yeux du garçon. Autrefois bicolores, ils était à présents tout deux rouges vifs. Ils faisaient peur, très peur. Yusué se rappela alors du funeste jour ou elle fut attaqué par une créature aux yeux semblable.

Il y a maintenant quatre ans, un homme, âgé d'une vingtaine d'année, était venu voir Yusué, en pleine soirée, afin de lui demander la route. C'était un soir de mai, il faisait chaud et sec. Yusué était sortie devant chez elle pour regarder les étoiles. Alors qu'elle s'amusait à les conter, l'homme apparu au coin de la rue. Vêtu d'un costard et d'une cravate, il s'approcha lentement de la jeune femme. Puis, il demanda qu'elle était la route à suivre pour rejoindre Jaïoukka, une grande ville située à quelques kilomètre. Après lui avoir donné quelques explications, il se retourna, comme satisfait. Puis, en une seconde de temps, il se rapprocha de Yusué. Ses yeux noirs changèrent tout à coup de couleur. Un rouge vif, couleur sang les teinta. Elle eut peur. Elle essaya de s'enfuir. Mais jamais, elle n'a réussi. L'homme la plaqua contre le mur. Elle tomba. La dernière chose qu'elle vit c'est les crocs du jeune homme au dessus d'elle. La dernière chose qu'elle sentit c'est les crocs transperser son cou. Ensuite, c'est le trou noir. Yusué c'était réveiller au petit matin, couverte de sang. Son sang. Elle était vivante, certe, mais elle était traumatisée. Rien, non rien, ne pourra lui faire oublier ce funeste jour.


Soudainement, il lui ressemblait. Ses yeux lui ressemblait. Il l'a projeta contre un mur. Le choc fut rude. Ca faisait mal. Un sourir arracha ses lèvres. Il avait changé, une autre part du lui même avait pris le dessus. Il prit son doigt et le posa sur la blessure fait par les crocs de la jeune femme. La plaie cicatrisa et se referma immédiatement. C'était impressionnant pour la jeune femme. Elle n'avait jamais rien vu de tel. L'homme en question possédait t'il des pouvoirs ? Comme amusé, il s'approcha de la jeune fille et lui dit :

-Je dois dire que le goût n'a pas changé depuis tout ce temps...

Yusué fut surprise. Alors il buvait autrefois son propre sang ? Peut être aurait t'elle du le faire, si seulement elle avait su. Si seulement elle ... n'avait pas tout perdu. L'homme devant elle n'avait plus rien d'une personne paisible et pacifique : une vrai bête se tenait devant La jeune femme. il ajouta :


-Crois moi, tu n'aurais pas dû poser une main sur lui...


Se reprenant soudainement, Yusué leva la main vers Le jeune et lui caressa la joue, tout en faisait couler une larme tout le long de sa joue. Elle pleurait, comme pour s'excuser. Puis, elle s'ouvrit le cou à l'aide de ses ongles. Elle s'avait elle même que son sang avait un gout particulier qui faisait de lui une saveur unique. Elle n'offrait jamais son sang, mais là, s'était différent. Tout était différent. Elle l'avait privé de son sang, de sa source vitale, alors a lui de la privé de tout se qu'il voulait. Alors que son sang coulait à flot et qu'il commencait à tacher sa robe et embaumer les alentours, elle dit :

"Je suis désolé... je m'excuse. Pour me faire pardonner, prenez donc du mien. Il a une saveur unique. Prenez en la quantité que vous voulez, même si vous devez tout prendre. Je n'ai que faire d'une vie dont je ne comprend rien. Servez vous, vous ne pourrez pas résister longtemps ... "

Finalement, Yusué avait envie que cette bête finisse sa vie. Elle n'en pouvait plus. Elle était laissé d'être sotte et inutile ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Dim 19 Fév 2012 - 1:27

La jeune femme le regarda avec stupeur. N'avait-elle pas comprise ? N'avait-elle pas deviné en goûtant à son sang ? A son essence même ?! Dès qu'un vampire se nourrissait d'un autre, les sentiments et sensations de celui-ci se déversait en son propre corps. Il avait essayé de faire ça autrefois. De ne former plus qu'un avec lui. Que l'un puisse parfaitement comprendre l'autre... que leurs sangs se mélange pour ne former qu'un tout... Mais les choses n'avaient pas étaient aussi parfaites qu'il l'avait souhaité. Morgan ne comprenait définitivement rien... Ce qu'il avait fait n'était-ce pas dans l'unique but de le comprendre ?! Il ne voulait pas le blesser... Et puis, cette volonté changea petit à petit. Il fallait un maître, un mâle dominant. Celui qui était à présent la victime n'était devenu qu'un jouet. Son jouet. Personne n'avait le droit de le lui prendre... La créature qu'il avait façonnait de ses propres mains lui appartenait. Chaque parcelles de son corps, chaque bouffées d'air qu'il respirait lui appartenaient. Bien qu'enfermé dans le corps de son propre jouet, il était le maître, il détenait le pouvoir absolu. Aucune autre personne, qu'elle soit humaine ou non, n'avait le droit d'approcher de trop près Morgan. Et encore moins de le blesser. Il était le seul qui détenait ce droit...
La demoiselle pleurait, elle semblait même navrée de ce qu'elle venait de faire. Comment lutter contre ces pulsions ? Comment ne pas sombrer dans les abysses de la soif, si profondes ? Morgan aurait compatit, il ne lui en aurait absolument pas voulu... Pourtant, Morgan n'était pas là. Il n'était plus là... Les rôles avaient été échangés, du moins à moitié. Alexander n'était pas dans son vrai corps et Morgan semblait s'être "endormit". Sa présence était là, quelque part, mais dans un endroit lointain, inaccessible...
La jeune fille leva la main vers lui et lui caressa doucement la joue. Le vampire la repoussa aussitôt, comme écoeuré.

-Ne me touches pas ! Je ne t'en ai pas donné l'autorisation il me semble...
Elle porta son autre main à son cou et s'entailla avec ses ongles. Un abondant filet de sang s'en échappa. Que comptait-elle faire ?
Il plissa un oeil, le visage tordu par une folie meurtrière. C'était inutile. Peu importe ce qu'elle ferait ou dirait, il ne lui pardonnerai pas. Ce geste lui était réservé, il était le seul qui pouvait faire cela... Le seul corps que Morgan acceptait et reconnaissait.

-Je suis désolé... je m'excuse. Pour me faire pardonner, prenez donc du mien. Il a une saveur unique. Prenez en la quantité que vous voulez, même si vous devez tout prendre. Je n'ai que faire d'une vie dont je ne comprend rien. Servez vous, vous ne pourrez pas résister longtemps ...
Un rire narquois s'échappa de sa gorge. C'était pathétique... Vouloir se faire pardonner et offrir son sang en signe de pardon... Pathétique. Alexander avait bien plus d'expérience qu'elle, il était tout à fait capable de résister à ce sang "à la saveur unique". Il ne comptait même plus les millénaires qu'il avait vécut. Même après avoir était tué par son si cher pantin, il vivait encore. A travers son esprit et son corps. Son corps...
Il s'approcha de la demoiselle et luis souleva doucement le menton, l'obligeant à le regarder dans les yeux. Ses yeux terrifiants... Il joua un court instant avec une de ses mèches immaculées et murmura :

-Tu es mignonne, se serait dommage d'en finir de cette façon, n'est-ce pas ?demanda t-il en souriant chaleureusement. Oui, je pense qu'un aussi joli visage ne mériterait pas une mort si douce... Je pourrais... t'arracher le coeur ? Te trancher la tête ?
Il s'écarta d'elle, en riant d'un rire lugubre. Il se détourna, fit quelques pas puis lui refit face, le visage de nouveau froid et dur. Toute trace d'amusement avait fuit son être. Il était à présent en colère. Une colère noire...

-Tu ne peux pas t'imaginer à quel point cela me rend furieux... C'est vrai que tu n'étais pas au courant des conséquences qui pouvaient s'en suivre. Je ne pense pas que Morgan le savait lui aussi... Pourtant... Il est a moi. Personne n'a le droit d'apposer sur lui sa marque... Tu sais quel effet cela fait de voir une personne à laquelle on tient souffrir par la main d'un autre. D'une autre... Je déteste les filles comme toi, tu sais ? Profiter de sa gentillesse... Morgan est trop sensible, trop gentil... Je l'avais compris il y a bien longtemps qu'une présence féminine le tuait lentement... Il a donc fallut que je prenne certaine mesure...plus ou moins délicates...
Il passa une main dans ses cheveux et soupira longuement.

-Je me demande pourquoi je te raconte tout ça... Ce qui est fait est fait de toutes façons... Maintenant, reste à savoir quel en sera le prix à payer... Tu l'as bien sentit pas vrai ? Ce goût... Cette âme même... Bien qu'il soit devenu un monstre, son aura "d'angelot" n'a pas changée.

Le vampire planta ses yeux sanglants dans ceux de la jeune femme. Il était cruel, si cruel... Faire souffrir les gens, physiquement ou psychologiquement était de loin son met favoris.

-Alors ? Qu'as-tu à dire ? Je ne veux pas d'excuse... Je veux... hé bien pourquoi ne pas me raconter ta vie ? Si tu dois mourir en cette si belle nuit, je pense que c'est la moindre des choses, lança t-il en regardant la lune qui brillait d'un éclat blafard dans le ciel.
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 19 Fév 2012 - 12:27

Peur, amertume et souvenirs douloureux, voilà se qu'elle avait ressenti lorsqu'elle avait absorbé le sang du jeune homme. Alors c'était cela, le célèbre "baiser vampirique". Alors que la victime éprouvait une douleur atroce, le vampire buveur de sang ressentait comme l'âme du jeune innocent couler en lui. Pendant un cour instant, c'est comme si les deux corps ne faisait plus qu'un. Comme si elle et le jeune gothique avait été assemblé pour ne faire plus qu'un seul et unique être. Même après quelques minutes, elle avait l'impression qu'une partie de lui coulait encore entre elle . Une partie chaleureuse, douce. Elle se demanda si elle ressentirai se sentiments toute sa vie, si elle n'avait pas absorbé autre chose que son sang. Essayant de rechercher dans ses souvenirs lointains, elle ne se rendit pas compte que le jeune gothique n'était plus qu'à quelques centimètres de son visage. Avec une main froide et douce, il lui souleva la tête, plongeant ses yeux vampiriques dans les petits yeux frêles de la jeune femme. Ses yeux bleus qu'elle détestait tant. Ses yeux qui l'empêchait de regarder le soleil, au risque de devenir aveugle et cette couleur bleue claire, dans lequel on se perd si facilement. Peut être le jeune gothique se perdrait, lui aussi. Un rire narquois sorti de la bouche du vampire. Alors, lui aussi, riait d'elle ? Comment aurait t'elle pu imaginer, un seul instant, en venant à se bal, qu'elle se retrouverai dans de telles conditions ? Comment aurait t'elle pu savoir que cet être serait là, qu'elle perdrait tout le contrôle d'elle même pendant plusieurs minutes et qu'elle s'enivrerai de son sang ? Non, non, même dans un de ses pires cauchemar, elle n'avait pas imaginé une telle scène, un tel affront contre elle même, contre la deuxième partie en elle. L'homme dit alors d'un ton narquois :


Tu es mignonne, se serait dommage d'en finir de cette façon, n'est-ce pas ? Oui, je
pense qu'un aussi joli visage ne mériterait pas une mort si douce... Je pourrais... t'arracher le coeur ? Te trancher la tête ?
Tune peux pas t'imaginer à quel point cela me rend furieux... C'est vrai que tu n'étais pas au courant des conséquences qui pouvaient s'en suivre. Je ne pense pas que Morgan le savait lui aussi... Pourtant... Il est a moi. Personne n'a le droit d'apposer sur lui sa marque... Tu sais quel effet cela fait de voir une personne à laquelle on tient souffrir par la main d'un autre. D'une autre... Je déteste les filles comme toi, tu sais ? Profiter de sa gentillesse... Morgan est trop sensible, trop gentil... Je l'avais compris il y a bien longtemps qu'une présence féminine le tuait lentement... Il a donc fallut que je prenne certaine mesure...plus ou moins délicates...Je me demande pourquoi je te raconte tout ça... Ce qui est fait est fait de toutes façons... Maintenant, reste à savoir quel en sera le prix à payer... Tu l'as bien sentit pas vrai ? Ce goût... Cette âme même... Bien qu'il soit devenu un monstre, son aura "d'angelot" n'a pas changée.Alors ? Qu'as-tu à dire ? Je ne veux pas d'excuse... Je veux... hé bien pourquoi ne pas me raconter ta vie ? Si tu dois mourir en cette si belle nuit, je pense que c'est la moindre des choses



Elle le regarda attentivement. Alors non, elle ne s'était pas tromper. Le jeune homme, surement prénommé "Morgan" était bel et bien posséder par un autre être. Un être méchant, indomptable et surtout, pitoyable. Croire que l'âme frêle de la jeune femme allait exaucer bien sagement le moindre de ses désirs, c'était ... Pathétique. Elle avait l'air frêle, sotte et innocente, mais sa vrai forme l'était moins. Il pouvait détester les filles comme elle, oui, il le pouvait, que pouvait t'elle en avoir à faire ? Après tout lui n'était qu'un pantin se baladant dans un corps qui ne lui appartenais pas et d'ailleurs, comment était il entré ? Il avait l'air soudainement attaché au corps qu'il empreintait. Mais Yusué n'en avait que faire. Comment pouvait t'il la prendre de si haut ? Elle qui n'avait révéler que son apparance frêle, et non sa vraie nature, celle qui, par habitude, prend une place au dessus de l'autre partie d'elle même. Il voulait qu'elle lui raconte sa vie ? Alors il allait être servi.


-Tu veux savoir ma vie ? Qu'il en soit ainsi, tu ne seras pas déçu ... dit t'elle d'un ton narquois.

Elle se revela, repoussant le corps du jeune homme à plusieurs mètre d'elle. Il ne savait pas, non, il ne savait pas, qu'elle était sa vrai nature. Il n'avait vu en elle qu'une jeune et frêle vampire, aussi sotte et innocente qu'un nouveau né. Mais non, elle avait promis de devenir quelqu'un. Le vent se mis a tourner autour d'elle, laissant échapper plusieurs plumes noires . Le ciel devenu sombre et la lune teinté d'un rouge sanglant. Avec se vent tourbillonnant autour d'elle, personne ne pouvait la voir. D'une main, elle repoussa le vent, laissant apparaître sa vraie nature à l'être devant elle. Elle était vêtue d'une courte robe bleue foncée, munie d'un corset et de quelques lacets. Elle avait une paire de gant blanc, et ses cheveux était attaché en un chignon magnifique. Derrière son dos, des ailes de démon étaient apparue. Noire, elles étaient d'une taille immenses. Tel était la formes des ailes des être de longues lignée. Toujours dans son dos, un fourreau muni d'une épée. Ce n'était pas son épée, mais seulement une de substitution. Il lui faudrait encore parcourir un long chemin avant de pouvoir retrouver son épée, sa puissance. Le fourreau était marqué du symbole de la famille Hitsugaya.


-Tu te crois le tout puissant, toi, qui est enfermé dans le corps de ce jeune homme. Tu as l'impression d'être le maître, de tout diriger. Mais finalement, le plus pitoyable de nous deux, c'est bien toi non ? Enfermé dans se corps, tu n'es même lus libre de bouger par toi même. De plus, si tu es ici, c'est bien que tu as ... perdu ? Tu es un être tellement pathétique que tu n'as pu trouver d'autre moyen pour me punir d'y aller par la souffrance morale. Sauf que, dommage, je ne suis pas aussi frêle que tu le pense. Comme tu crois en ta toute puissance, tu n'as pas vu en moi la seconde partie de mon âme ... Et oui, je suis la dernière hybride issue d'un démon de sang pur et d'un vampire de son pur. Hahaha.... Que j'ai plaisir à me moquer d'une personne comme toi, qui finalement, est tellement faible qu'il a perdu son propre corps et à du en trouver un de substitution ! Ton égocentrisme et tel que tu ne cherches même pas à t'en sortir, je le sais, le sang de ton hôte à un goût qui en dit long...


Elle s'approcha du corps du jeune homme et lui donna une violente claque.

-Alors Morgan ? Pourquoi te laisses-tu insulter de la sorte ? Mais ou est donc passer ta fierté vampirique ? N'es tu finalement qu'un simple pantin ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Dim 19 Fév 2012 - 13:59

La jeune fille qui, aux premiers abords lui avait semblé bien candide, révélait peu à peu sa véritable nature. Elle le poussa loin d'elle et, quelques secondes plus tard, elle s'était "transformée". Le vampire ne put réprimander le sourire qui lui venait aux lèvres. Un démon. S'était bien ce qu'il pensait...
Visiblement, l'hybride semblait être furieuse, piquée au vif.

-Tu te crois le tout puissant, toi, qui est enfermé dans le corps de ce jeune homme. Tu as l'impression d'être le maître, de tout diriger. Mais finalement, le plus pitoyable de nous deux, c'est bien toi non ? Enfermé dans se corps, tu n'es même plus libre de bouger par toi même. De plus, si tu es ici, c'est bien que tu as ... perdu ? Tu es un être tellement pathétique que tu n'as pu trouver d'autre moyen pour me punir d'y aller par la souffrance morale. Sauf que, dommage, je ne suis pas aussi frêle que tu le pense. Comme tu crois en ta toute puissance, tu n'as pas vu en moi la seconde partie de mon âme ... Et oui, je suis la dernière hybride issue d'un démon de sang pur et d'un vampire de son pur. Hahaha.... Que j'ai plaisir à me moquer d'une personne comme toi, qui finalement, est tellement faible qu'il a perdu son propre corps et à du en trouver un de substitution ! Ton égocentrisme et tel que tu ne cherches même pas à t'en sortir, je le sais, le sang de ton hôte à un goût qui en dit long...


Lui, quelqu'un de faible ? Une blague. Une grotesque blague... Certes, comme elle le lui avait rappelé, il n'était plus libre de bouger comme il le souhaitait... Mais s'il était là, n'était-ce pas son choix ? Une personne pitoyable... Un sourire franc pris place sur son visage. Ça faisait bien longtemps qu'on ne lui avait pas parlé de la sorte. Ça lui plaisait même... Qu'on le déteste, qu'on le haïsse, cela lui faisait plaisir. Alexander ne demander pas à être aimer. Pas par elle en tout les cas... Il y avait bien une personne qui le détestait profondément et cela le dérangeait quelque peu. La seule personne qui avait une quelconque importance à ses yeux... Une ombre voila son regard sanglant. Non. Il s'en moquait éperdument. Ce genre de sentiment n'était pas pour lui.
Il passa machinalement un doigt sur ses lèvres pincées, comme cherchant à y sentir une certaine présence. Ses yeux passèrent lentement de la lune à la demoiselle aux cheveux de neige. Il n'était ni énervé ni amusé. Aucunes expressions ne prenait place sur son visage. Pendant une seconde, on aurait cru voir Morgan. Il n'était plus furieux, à vrai dire il n'éprouvait plus aucuns sentiments.

-Un être pitoyable ? Je ne pense pas à avoir entendre cela de ta part... Qu'est-ce que tu peux y comprendre de toute façon ? Tu ne sais rien de moi et encore moi de lui. J'ai mes raisons d'être ici, tout comme lui... Penses-tu un instant pouvoir comprendre ? C'est au delà des mots... Certes, je n'ai pas envie de sortir de son corps... Cela ne signifierait qu'une chose; le quitter. Et à quoi bon aller contre la nature ? Je suis mort et le resterais. Mon corps est je ne sais où, sans doute réduit à l'état de poussière...

Il marqua une légère pause et se détourna d'elle, regardant le ciel nocturne. Le jeune homme avait un caractère vraiment étrange... Il pouvait passer d'un sentiment à l'autre sans aucune raison. Tantôt un gamin capricieux, une bête féroce ou encore un adulte calme et posé... Oui, c'était une personne étrange aux multiples facettes.
La demoiselle s'approcha d'elle et le gifla brutalement au visage. Il ne réagit pas, portant avec nonchalance une main à sa joue. Étrangement, il ne sentait même pas la douleur...

-Alors Morgan ? Pourquoi te laisses-tu insulter de la sorte ? Mais ou est donc passer ta fierté vampirique ? N'es tu finalement qu'un simple pantin ?

Il arqua un sourcil, surpris. Elle s'adressait à Morgan ? Que lui voulait-elle encore...
Alexander eut un vague sourire, remplie d'ironie.

-Le chaton sort donc ses griffes...murmura t-il doucement. Pourquoi te permets-tu de lui dire ça ?... Il le sait parfaitement. Ce n'est pas lui à blâmer dans l'histoire. Cette vie, il ne la pas voulu. Il n'a pas cette fameuse "fierté vampirique". Pourquoi être fier d'être un monstre ? Mais peut-être que toi, Mlle. l'hybride de sang pur l'est ? Je pense que tu es bien la pire de tous... Un hybride n'est-il pas, en soit, un monstre parfait ? Derrière cette magnifique façade, derrière ces origines nobles, ne se cache t-il pas un vrai monstre ? Une identité doublement monstrueuse... Tu es en donc fière ? Ne prends pas-
Alexander... ça suffit...

Il s'arrêta soudainement de parler, profondément choqué. Depuis quand écoutait-il ? Depuis quand s'était-il réveillé ? Et surtout, surtout... Depuis quand s'adressait-il à lui en utilisant son nom ? Le vampire se prit la tête, frustré.

Depuis quand...
Depuis le début. Je comprends que tu sois énervé mais c'est bon. Je peux me défendre tout seul...
Morgan... Je...
C'est bon. Je ne pensais pas une seconde que tu ressentais. J'avoue que ça me perturbe mais... Enfin ce n'est pas grave, laisse moi prendre le relais. Elle s'adresse à moi non ? Et puis je pense que tu l'as assez énervé comme ça.
Il se tût, honteux. Morgan avait donc entendu, tout entendu... Peut-être même qu'il avait finalement compris ? Peut-être que lui aussi...
Il eut un bref sourire puis esquissa une légère révérence à l'intention de la jeune femme.

-Excuse-moi, mais il est temps pour moi de me retirer. Au plaisir de reparler de tout ça une autre fois avec toi, minauda t-il.
Son oeil changea lentement de couleur, ainsi que son expression. Son visage redevint celui de Morgan, un visage si doux et pourtant remplis de tristesse. Il se tenait devant la demoiselle, le visage faiblement éclairé par la lune. Il semblait fatigué, extrêmement lassé...

-Veuillez m'excuser pour ce grabuge...il baissa tristement la tête en s'excusant. Vous devez avoir raison, je n'ai aucune fierté, je voudrais même mourir... je ne suis qu'un pantin... Mais paradoxalement, malgré tout ce que j'ai voulu croire, ce n'est pas exactement cela... La solitude, vous devez savoir à quel point elle est douloureuse, n'est-ce pas ? Même si je suis coincé avec lui, je ne suis pas seul... Peut-être que cette punition n'est qu'un cadeau ? Peut-être que j'avais peur moi aussi... Seul, l'éternité est effrayante...murmura t-il fébrilement.
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 19 Fév 2012 - 14:37

Les yeux de l'homme avait changé, encore une fois. Elle avait touché le coin sensible apparament. La partie du coeur qui fait mal, celle qu'on ne touche pas et dont on ne parle pas. Seulement, avait t'il un coeur ? Enfermé dans un corps qui n'était pas le sien, il avait perdu toute trace d'humanité. Il était lui même devenu un pantin, une marionnette qui s'exprime dès que quelque chose ne lui plaisait pas. Finalement, il était susceptible, oui, c'était l'adjectif parfait qui le qualifiait. Sa susceptibilité le rendait faible, et son point faible était bien là. C'était les seules conclusions qui la jeune Yusué pouvait tiré de l'être ignoble qui vivait en Morgan, l'homme gothique. Mais aussi, comment cet homme a pu se laisser posséder par une telle créature... Etait t'il plus faible qu'il n'en avait l'air ? Ou bien, il se sentait moins seul en compagnie d'un tel monstre ? Beaucoup trop de question sur l'analyse de l'homme traversait l'esprit de Yusué. Elle écouta se que la créature avait à lui répondre.



-Un être pitoyable ? Je ne pense pas à avoir entendre cela de ta part... Qu'est-ce que tu peux y comprendre de toute façon ? Tu ne sais rien de moi et encore moi de lui. J'ai mes raisons d'être ici, tout comme lui...Penses-tu un instant pouvoir comprendre ? C'est au delà des mots... Certes, je n'ai pas envie de sortir de son corps... Cela ne signifierait qu'une chose; le quitter. Et à quoi bon aller contre la nature ? Je suis mort et le resterais. Mon corps est je ne sais où, sans doute réduit à l'état de poussière...

Non, Yusué ne comprenait pas. Non, elle ne le connaissait pas. Seulement, elle commençait à connaître la nature et l'analyse de se personnage, du vrai personnage, et non de celui qui l'habitait injustement. Peut être y trouvaient t'ils leur place ? En tout cas, ils sont tellement différents. L'un est sauvage, susceptible et monstrueux, et l'autre doux et seul. Encore deux âme différentes qui s'assemblent ... Tout cela était bien triste pour le jeune Morgan. La nature est injuste, et le diable encore plus. Yusué, elle, n'accepterai jamais qu'une personne telle que lui soit dans son corps. Elle ne voudrais pas qu'il la voit tous le temps... Elle aurait l'impression d'être surveiller constamment, même si elle pensait qu'on devait s'y faire, au bout d'un moment . Le visage de l'homme se mit alors à changer. Pendant ne serait ce qu'une seconde, elle aurait cru voir Morgan, l'homme avec qui elle avait échanger les premiers mots, et non cette créature ignoble qui vivait en lui. Sa main passa devant son visage. Se remettait t'il en question ?



-Le chaton sort donc ses griffes.Pourquoi te permets-tu de lui dire ça ?... Il le sait parfaitement. Ce n'est pas lui à blâmer dans l'histoire. Cette vie, il ne la pas voulu. Il n'a pas cette fameuse "fierté vampirique". Pourquoi être fier d'être un monstre ? Mais peut-être que toi, Mlle. l'hybride de sang pur l'est ? Je pense que tu es bien la pire de tous... Un hybride n'est-il pas, en soit, un monstre parfait ? Derrière cette magnifique façade, derrière ces origines nobles, ne se cache t-il pas un vrai monstre ? Une identité doublement monstrueuse... Tu es en donc fière ? Ne prends pas-
Il fut couper. Jamais il n'eut le temps de finir sa phrase. Pourquoi ? Aucune idée. Mais non, Yusué n'était pas fière d'être se qu'elle était, un être seul, une créature de la nuit. Mais, l'histoire lui avait appris qu'elle devait porter fièrement son nom. Oui, elle était un monstre parfait, un monstre qui peut se dédoubler en plusieurs créatures, mais jamais non jamais, elle n'avait tuer quelqu'un. Faire du mal l'a rendait malheureuse, c'est pourquoi elle se contenait au maximum. Seulement, une fois passé à l'acte, les choses étaient faites. Mais non, elle ne renoncerai pas. Elle ne regrettait pas non plus. C'est pourquoi elle restait celle qu'elle était, ne cachant pas sa vraie nature au monde. Oui, elle était fière d'être ce qu'elle était. Oui, elle était une des créatures qu'elle méprise tant . Seulement, la différence entre elle et lui, c'est qu'elle assumait . Après un cour instant ou la créature s'était arrêter de parler, il repris :

-Excuse-moi, mais il est temps pour moi de me retirer. Au plaisir de reparler de tout ça une autre fois avec toi

Il partait ? Ou bien laissait t'il la place à son hôte ? Puis, au bout de quelques secondes, les yeux de l'homme redevinrent normaux, bicolores et sympathique. Son visage devint plus doux et l'ombre d'une créature maléfique disparu. L'aura destructrice devint de plus en plus petite, laissant place à l'aura angélique de Morgan. Alors il était revenu à lui. Alors, il avait convaincu la bête de retourner dans son terrier. Pendant plusieurs minutes, il n'y eut aucun bruit. Yusué reprit sa forme normale, retrouvant son apparence de jeune fille au cheveux blanc. Soudain, elle constata qu'elle s'était presque vidé de la moitié de son sang. Son entaille était trop profonde, elle n'aurait peut être pas du percer si loin. Alors, la mort serait donc pour aujourd'hui ? La robe bleue était à présent maculée de sang rouge. L'homme de remis à parler, mais d'une voix douce et gentille :


-Veuillez m'excuser pour ce grabuge...Vous devez avoir raison, je n'ai aucune fierté, je voudrais même mourir... je ne suis qu'un pantin... Mais paradoxalement, malgré tout ce que j'ai voulu croire, ce n'est pas exactement cela... La solitude, vous devez savoir à quel point elle est douloureuse, n'est-ce pas ? Même si je suis coincé avec lui, je ne suis pas seul... Peut-être que cette punition n'est qu'un cadeau ? Peut-être que j'avais peur moi aussi... Seul,
l'éternité est effrayante..

La solitude... Oui, la solitude... Elle s'avait ce que c'était. Elle s'approcha de l'homme et lui dit :

-Bien sur que si, vous avez de la fierté, sinon, vous ne seriez pas revenu. Donc vous n'avez pas à périr pour cela. Si vous trouvez un équilibre entre vous et cette créature, cela ne dépend que de votre bon vouloir. Votre corps vous appartiens, si vous souhaitez vous en débarasser, vous auriez pu le faire depuis longtemps. Mais je sais que l'éternité est longue, dans la solitude, j'en suis la preuve viv...

Yusué tomba contre le jeune garçon. Il lui manquait trop de sang, elle n'en avait déjà presque plus ... Elle eut juste le de dire " je suis désolé " à l'homme gothique avant de s'évanouir ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Dim 19 Fév 2012 - 15:42

Morgan était gêné, à un point inimaginable. Pendant tout ce temps, il avait fini par croire qu'il le haïssait vraiment, lui en voulait de l'avoir tué. Mais alors, quel était ce sentiment ? La tristesse, une tristesse infinie, mélangé à la peur. La peur d'être rejeté... Il ressentait donc ça ? Pourtant, toutes ses paroles blessantes... Que pensait-il vraiment en fin de compte ? Pourquoi le rabaissait-il s'il se sentait comme ça ? Si cela le faisait souffrir... Non, Alexander ne pouvait pas souffrir, il n'avait pas d'âme. C'était une bête... Il ne pouvait pas ressentir ce genre de chose.
Le vampire soupira. Non, c'était juste une impression. Ce qui venait de se passer était troublant mais sans doute futile. Il lui fallait oublier. C'était tellement plus facile de cette façon...
La jeune femme s'approcha de lui et lui parla d'une voix faible. Elle était redevenue normale, à quelques détails près...

-Bien sur que si, vous avez de la fierté, sinon, vous ne seriez pas revenu. Donc vous n'avez pas à périr pour cela. Si vous trouvez un équilibre entre vous et cette créature, cela ne dépend que de votre bon vouloir. Votre corps vous appartiens, si vous souhaitez vous en débarasser, vous auriez pu le faire depuis longtemps. Mais je sais que l'éternité est longue, dans la solitude, j'en suis la preuve viv...

Non, ce n'était pas de la fierté. Il voulait juste faire cesser cela. Ne plus en entendre d'avantage... Il ne savait que trop bien à quel point les mots pouvaient être blessant, âpres...
"Créature" ? Elle le voyait de cette façon ? Oui, peut-être qu'elle avait raison. Il eut un sourire triste à l'évocation de ce mot. Il en était une lui aussi, une créature...
La robe de la jeune femme, d'ordinaire bleue était devenue pourpre, gorgée de sang. La demoiselle tomba sur le vampire et perdit aussitôt connaissance. Mais juste avant cela, elle eut le temps de murmurer une nouvelle excuse. Il passa ses mains sur ses épaules et la secoua doucement, espérant une quelconque réaction de sa part. Mais rien. Son regard descendit lentement et se posa sur sa gorge ensanglantée. C'était donc ça ? Elle faisait une hémorragie... Un vampire faisant une hémorragie ? Il était surpris, incroyablement surpris même... Elle n'avait pas de pouvoir régénérant ? Après tout, elle ne semblait pas bien contrôlé ce côté vampirique...
Le jeune homme apposa sa main contre le cou de la demoiselle, refermant la plaie. Il était désolé... Après tout, n'était-ce pas en partie de sa faute ? S'il avait eut assez de force pour le maintenir tout cela ne serait pas arrivé... Il ne serait pas apparu, il ne l'aurait pas fait pleurer et la faire s'entailler sa propre gorge...
Une lueur sombre illumina ses yeux bicolores. Le sang était essentiel à la survie de ses congénères. S'ils leurs corps en manquaient... Il secoua vivement la tête. Non. Elle n'était pas morte, elle allait vivre. Ce n'était rien, elle tiendrait le coup... Il le fallait. Morgan prit doucement la demoiselle dans ses bras et la coucha près d'un buisson de roses pourpres. Il posa le regard sur elle avec amertume. C'était malheureux à dire, mais la couleur des fleurs s'accordait parfaitement avec la jeune femme. Le vampire s'adossa contre le mur froid et s'y laissa glisser de sorte à être assis par terre. Il ses recroquevilla, ramenant ses jambes contre son torse. Pourquoi n'y avait que le malheur ? La mort ? Pourquoi était-ce les seules choses qui marquaient son existence maudite ? Une larme perla du coin de son oeil. C'était cruel... N'avait-il donc pas assez souffert ? A quoi bon vivre si le seul chemin disponible était celui du chaos ?
Au fond de lui, il le sentit frissonner. Il ne disait rien. Il ne pouvait pas... Cette nuit, beaucoup trop de chose avaient refaites surface, beaucoup trop de choses...
Morgan cueillit doucement une rose et la contempla, le regard vide.

-Ne mourrez pas s'il vous plaît... J'ai entendu ce que vous lui avez dit tout à l'heure... Je ne pense pas que la mort soit une bonne solution... Vous avez dire ne pas comprendre la vie... Pourquoi partir en ce cas ? Pourquoi ne pas vivre, vivre pour essayer de comprendre ? A vrai dire, je n'ai jamais compris ma vie moi non plus... Je n'ai pas vécut assez longtemps. En revanche, pour ce qui est de cette "non-vie"... La mort sonne joyeusement, je ne le contredis pas. Mais c'est trop facile. Vous devez continuer à vivre... Et si ce n'est pas pour vous, faites le pour les autres. Je suis sûr qu'il y a des gens qui en seraient attristés...
Sa voix était lointaine, comme s'il essayait de se convaincre lui même. En disant cela, ne niait-il pas les pensées qui le tourmentaient ? Il releva la tête et admira la lune, une nouvelle larme roulant sur sa joue. Il y avait peut-être une raison à tout cela...
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 19 Fév 2012 - 19:51

Une infinie de couleur était autour de Yusué. Puis, tout devenu soudainement sombre. Une petite lumière apparue au loin, s'approchant de plus en plus de la jeune fille. C'est seulement à quelques mètre d'elle que Yusué pu voir les différentes images dans cette lumière. Elle voyait des extraits de sa petite vie. Des choses dont elle se souvenait. Elle vit d'abord son arrivée sur Bloody Moon, dans cette rue sombre du coin de la ville . Puis, elle vit sa rencontre dans la bibliothèque avec la Comtesse mais aussi les nombreuses expériences et recherches qu'elle avait pu mener. Ou était t'elle ? Elle ne savait pas. Elle ne reconnaissait aucun objet, mur, meuble ou paysage. On aurait dit qu'elle traversait un vide immense. Après avoir vu ses images, elle entendit une voix. Une voix douce et réconfortante. Une voix remplie de sagesse :

"Yusué Hitsugaya, ma fille. Comment as-tu pu en arriver là ? Nous t'avons aimé, et cela plus que tout au monde. Tu as le devoir de chercher qui tu es. Ne baisse pas les bras, les découvertes que tu vas faire pourront t'être utiles. Ne désespère pas devant l'éternité, c'est elle qui t'amènera la sagesse et le savoir dont tu auras besoin. Allez ... va !"


Yusué pleura. Cette voix lui paraissait tellement familière... Sa mère, comment a t'elle pu ? Avant que tout autour d'elle disparaisse, elle eut juste le temps de dire quelque mots :

"Mère ... l'éternité est si longue dans la solitude ... "


Elle se réveilla doucement, allongé contre un sol froid et humide. Que c'était t'il passé ? Comment cela avait t'il pu arriver ? Mais finalement ou elle était ? Est es ce rêve ou bien la réalité ? Yusué n'en s'avait rien . Elle tourna doucement la tête pour savoir ou elle était. Tout ce qu'elle se rappelait, c'était la rencontre avec le Vampire Morgan et l'immonde créature qui vivait en lui. Tout se qu'elle savait, c'est qu'elle avait bu son sang, puis s'était transformée sous sa véritable forme. Le jeune Morgan était redevenu à lui et ... Plus rien, c'était le trou noir. Comment avait t'elle pu passer du chateau à se bout de jardin ? Elle essaya de se relever, mais elle n'y arriva pas. Elle ferma les yeux, écoutant la nature autour d'elle. C'est la quelle se rendit compte que pour la première fois de sa vie, elle n'était pas seule. Quelqu'un pleurait à côté d'elle ...



-Ne mourrez pas s'il vous plaît... J'ai entendu ce que vous lui avez dit tout à l'heure... Je ne pense pas que la mort soit une bonne solution... Vous avez dit ne pas comprendre la vie... Pourquoi partir en ce cas ? Pourquoi ne pas vivre, vivre pour essayer de comprendre ? A vrai dire, je n'ai jamais compris ma vie moi non plus... Je n'ai pas vécut assez longtemps. En revanche, pour ce qui est de cette "non-vie"... La mort sonne joyeusement, je ne le contredis pas. Mais
c'est trop facile. Vous devez continuer à vivre... Et si ce n'est pas pour vous, faites le pour les autres. Je suis sûr qu'il y a des gens qui en seraient attristés...

C'était ... Morgan... le jeune gothique. Alors pendant un instant elle était... morte ? Une larme coula le long du visage clair de Yusué. Jamais elle n'avait entendue de si belle parole venant d'une autre personne. Elle ré ouvrit les yeux, essayant de sortir des sons de sa bouche :

- Jee.... ne.. suis pas morte. Merci pour se que vous avez pu dire. Jamais je n'avais entendu quelqu'un parler de moi de la sorte. Parce que en fait, je suis désespérément seule... La solitude me monte parfois à la tête et l'éternit m'apparaît comme une terrible souffrance. J'ai tout perdu. Mon humanité, ma famille, mon sourire et ma joie de vivre. Finalement, je ne suis qu'un être pitoyable et égoïste ...

Des larmes coulèrent le long du visage de Yusué. Non, elle ne voulait plus être seule ... Finalement, quitte à être habiter par un être ou une créature odieuse, elle ne voulait plus jamais ressentir cette solitude. Elle essaya de se relever, mais, une terrible douleur gisait dans son dos. Elle retomba sur Morgan, le jeune gothique. Elle cria de douleur et dit :

-S'il vous plait... ne m'abandonner pas à ma triste solitude ...


Ces mots apparure pour elle comme une dernière étreinte, un dernier espoir. La douleur emplifiait dans son dos. En effet, ses ailes démoniaque n'était pas entièrement sortie. A chaque utilisation, elle souffrait un peu plus. Finalement, la seule chose auquel pensait Yusué, c'était à quelle point l'éternité était longue et fastidieuse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Dim 19 Fév 2012 - 22:17

La jeune fille rouvrit les yeux quelque temps plus tard, en pleurs. Elle ouvrit la bouche, sa voix trahissant la tristesse qu'elle éprouvait.

- Je.... ne.. suis pas morte. Merci pour se que vous avez pu dire. Jamais je n'avais entendu quelqu'un parler de moi de la sorte. Parce que en fait, je suis désespérément seule... La solitude me monte parfois à la tête et l'éternité m'apparaît comme une terrible souffrance. J'ai tout perdu. Mon humanité, ma famille, mon sourire et ma joie de vivre. Finalement, je ne suis qu'un être pitoyable et égoïste ...

Le vampire l'écouta, sans rien dire. Il comprenait, il comprenait parfaitement. On lui avait tout enlevé à lui aussi, tout. Il s'était détruit lui même. Dans l'histoire, n'était-il pas le seul coupable ? Avec de la volonté, il aurait put échapper à tout cela, ce malheur...
Il avait eut une famille, du moins il le présumait. Des parents, égoïstes et indifférents envers leurs propres enfants. Des parents qui les avaient vendus... Combien en avaient-ils tirés ? Était-ce pour l'argent ou pour le bonheur de les voir disparaître ? Les voir... Il n'avait pas été seul. Hanna était avec lui, et pourtant... Il n'avait put la protéger. La seule lumière qu'il avait... le seul bonheur qu'il connaissait...il l'avait tué. Tué... Cela avait marqué la fin de son humanité et le début de cette nouvelle vie. Vie qui était profondément marquée par le sceau du mal... des ténèbres.
Pour ce qui en était de sourire et d'être joyeux, cela n'existait pas non plus. Dans son monde, toute trace de gaieté s'était estompée... Il n'avait pas le droit d'être heureux. Un monstre n'en avait pas le droit...
La demoiselle essaya de se lever mais en vain. Il eut juste le temps de la rattraper avant qu'elle ne tombe. Elle gémissait, semblait avoir profondément mal...

-S'il vous plait... ne m'abandonner pas à ma triste solitude ...

Il essuya du bout de ses doigts pâles les larmes qui s'écoulait sur les joues de la jeune fille. Il comprenait...

-Ne vous inquiétez pas... Je comprends ce que vous ressentez, ce sentiment d'abandon... La vie d'immortelle est bien injuste, je trouve... Les créatures comme nous sont condamnées dans ce monde si noir, monde qui reste terrifiant... Le malheur ne cesse de nous frapper, nous des êtres incompris et rejetés par les humains... Nous sommes pareil, l'un peu comprendre la solitude de l'autre...souffla t-il avec douleur.
Son regard s'attarda une nouvelle fois sur la lune, seule et unique chose qui avait suivit son bien funeste parcours. Ses doigts glissèrent le long de la tige de la fleur qu'il tenait en main, s'écorchant la chair contre les épines affûtées. Cette plante leurs convenaient à eux, les vampires. Des êtres dotés d'une grande beauté, ensorcelante et fascinante, mais particulièrement dangereux... Le jeune homme regarda avec indifférence la plaie qui se refermait instantanément et glissa la rose dans les mains de la demoiselle.

-C'est bon, je resterai. Je n'ai nul part où aller après tout... Je ne suis pas vraiment seul mais... je connais cette solitude et je pense ressentir la même chose que vous. Alors ne pleurez plus, séchez vos larmes avant que je ne me remette à pleurer...
Sa voix était douce et suave. Morgan savait qu'il n'approuvait pas ce choix, qu'il ne voulait pas le partager... Pourtant, il avait un propre libre arbitre, il pouvait faire des choix de temps en temps... Bien sûr, le jeune homme était faible, bien trop face à lui. Mais il restait silencieux, comme s'il avait compris... Si c'était vraiment ce qu'il pensait -et redoutait- il n'en ferait rien...

-Vous connaissez mon nom, puis-je savoir quel est le votre ?lui glissa t-il doucement à l'oreille.
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 19 Fév 2012 - 23:13

Yusué regardait attentivement l'homme qui l'avait recueilli dans ses bras. Ses mains, douces et pâle faisaient ressortir en lui en être à la foi malheureux et bon. Il était peu être un monstre, un vampire, mais au fond de lui, un coeur humain vivait. Un coeur qui battait, tant bien que mal, évitant de trop sombrer dans les ténèbres. Le coeur de Yusué était pareil. Loin d'être rempli de joie et de bonheur, il souffrait un peu plus à chaque battement. Les abysses des ténèbres, profondes et noires, l'entrainaient un peu plus chaque seconde vers le fond. Dans la tête de Yusué, c'est comme ci peut à peut, le désespoir lui faisait descendre des marches dans une couloirs chaud, sombre et humide. Comme ci elle avait choisit un couloir de non retour. A chaque choix qu'elle faisait, elle arpentait un nouveau couloir. Malheureusement pour elle, elle descendait toujours un peu plus vers le bas et chacune des marches sur lesquelles elle avaient marchés s'étaient détruite peu à peu. Finalement, elle descendait de plus en plus, plongeant ses pensées dans de tristes moments et dans le regret. Elle n'était plus elle même, elle savait que son âme avait changé. Comment cela était t'il possible ? Pourquoi n'avait t'elle pas eut la vie dont elle rêvait ? Etre simplement une humaine qui rirait devant le soleil, pleurerait devant le mort, jouerai avec ses futures enfants... Rien de tout cela ne lui avait été accordé. Toujours aussi seule, elle doutait de pouvoir un jour avoir le plaisir de porter son enfant. Et jamais elle ne pleurerai la mort, étant donné qu'elle ne connait personne de mortel ... Voilà la triste vie qui attendait les immortels, une vie remplie de doute et de mélancolie. L'homme aux mains si douce essuya chacune des larmes qui coulaient des joues de Yusué. Son regard était intense et tendre. Comme si il compatissait avec sa douleur ...

-Ne vous inquiétez pas... Je comprends ce que vous ressentez, ce sentiment d'abandon... La vie d'immortelle est bien injuste, je trouve... Les créatures comme nous sont condamnées dans ce monde si noir, monde qui reste terrifiant...Le malheur ne cesse de nous frapper, nous des êtres incompris et rejetés par les humains... Nous sommes pareil, l'un peu comprendre la solitude de l'autre...

L'homme souffla ces mots comme si ils lui brûlait le corps. Oui, lui aussi souffrais de la triste vie accordé aux immortel, aux tueurs, au monstres. Même si nous n'avions pas choisit cette vie, nous étions obligé de la suivre coûte que coûte, et cela, quelque en soit le nombre de vie humaine que cela devait coûter. La chaine alimentaire devait être faite comme cela. Toujours, il y a aura des vampire, et toujours, il y aura des victimes humaines. Tel est la triste nature du monde. Yusué passa la main dans les cheveux du garçon nommé Morgan car ceux ci lui tombaient dans le visage. Elle s'assis devant lui en lui passant la main doucement sur sa joue. Elle voulait lui montrer à quel point elle compatissait avec son point de vue. Puis elle enleva la main regardant comme Morgan l'astre lunaire qui était au dessus d'eux. Il était beau et immaculé. Finalement, pour Yusué, il n'y avait que la lune qui ne l'avait pas trahie tout au long de sa vie .

-C'est bon, je resterai. Je n'ai nul part où aller après tout... Je ne suis pas vraiment seul mais... je connais cette solitude et je pense ressentir la même chose que vous. Alors ne pleurez plus, séchez vos larmes avant
que je ne me remette à pleurer...

L'homme était également triste et quelque peu perdu. Cependant, une par d'elle était heureuse... Il lui avait dit qu'il resterait. Pour combien de temps ? Elle ne savait pas, mais sa seule compagnie pourrait apporter beaucoup à la jeune femme. Peut être que pendant un peu instant de sa vie, son sentiment de solitude partirai ? Yusué sécha ses larmes et pris la rose dans ses mains. Elle était tellement belle et à la fois tellement fragile... Pendant un instant, elle regarda la douce beauté qui était dans ses mains et sentit son odeur délicieuse à mainte reprise.

-Une rose est l'essence même de la beauté, à l'apparence si frêle et fragile, l'être malveillant ne fait pas attention aux épines et se pique, puis il saigne. Fragile et sanglante, elle fait partie des plus belles créations du monde dit elle en regardant le ciel.

L'homme s'approcha de l'oreille de la jeune femme et lui dit d'un ton suave :

-Vous connaissez mon nom, puis-je savoir quel est le votre ?

Mais oui ! Elle avait complètement oublié ce détail. Elle s'empressa donc de répondre au jeune gothique :

- Mon nom est Yusué. Très peu utilisé à cette époque, il était connu, autrefois ...


Elle le regarda attentivement et regarda ensuite sa robe... Elle était à présent d'un rouge éclatant. Même si Morgan avait guéris sa blessure, le sang qui avait coulé avait complètement reteinté sa robe, autrefois bleue. Elle appela donc son majordome, rester à l'écart, pour qu'il aille lui chercher en vitesse une autre robe. Il revint quelques minutes après avec une magnifique robe blanche, entourée d'une ceinture avec une rose rouge sur le côté. Elle alla se changer derrière un buisson et revint devant le jeune homme. Ses cheveux était à nouveaux coiffés et sa robe lui allait à merveille. Elle lui dit alors :


-Que diriez vous d'allez se promener autour du chateau ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Lun 20 Fév 2012 - 0:02

La demoiselle écarta les quelques mèches qui tombaient sur le visage du vampire. Elle s'assit en face de lui et descendit sa main sur sa joue. Elle comprenait donc... Ils étaient tout deux plus ou moins pareil, bien que Morgan l'imaginait moins écoeurante que lui...
Elle leva elle aussi les yeux vers la lune, la contemplant avec attention. La jeune femme sécha ses larmes et examina la rose qu'il lui avait "offerte". Elle respira son parfum à plusieurs reprises comme fascinée.

-Une rose est l'essence même de la beauté, à l'apparence si frêle et fragile, l'être malveillant ne fait pas attention aux épines et se pique, puis il saigne. Fragile et sanglante, elle fait partie des plus belles créations du monde.


Il l'écouta sans rien dire, reportant son attention sur sa main. Il s'était piqué lui... Devait-on alors le considéré comme malveillant ? Une moue mi-ironique, mi-désemparée pris place sur son visage. Oui, on pouvait le qualifier de malveillant... Ce n'était pas un terme loin de la réalité.
Après lui avoir demandé son nom, la demoiselle s'empressa de lui répondre.

- Mon nom est Yusué. Très peu utilisé à cette époque, il était connu, autrefois ...

Le vampire eut une pointe de nostalgie dans le regard. Elle n'était pas aussi jeune qu'elle le laissait croire... Après tout, quoi de plus normal ?

-C'est un joli prénom, je dois avouer que je ne connaissais pas... Je n'avais pas eu l'occasion de vous le dire mais enchanté de faire votre connaissance. Mieux vaut tard que jamais.

Un sourire sincère, bien que bref, étira ses lèvres. Pouvoir parler librement à une autre personne était tout à fait improbable... Jamais il n'aurait imaginer que cela se produirait. En compagnie de Yusué, il n'avait pas besoin de se montrer méfiant, de cacher tant bien que mal sa nature... Morgan n'avait pas besoin d'être froid, de mettre ce masque qui lui allait si bien... Il prenait cela, en quelque sorte, comme une délivrance. Le monde des humains était bien trop impitoyable pour lui, pour les créatures des ténèbres. Une cohabitation était impossible dans ce monde ou régnait la peur de la différence...tout comme un quelconque dialogue.
La jeune fille regarda sa robe puis appela un homme qui était resté en retrait. Le vampire baissa les yeux et s'ébouriffa les cheveux, gêné du fait que quelqu'un ait vu ou entendu la scène... L'homme en question, sans doute son majordome personnel, lui apporta aussitôt une robe d'un blanc immaculé. Yusué la pris et alla se changer derrière un buisson. Quelque instant plus tard elle revint, parfaitement coiffée et sa robe lui allant à merveille.

-Que diriez vous d'allez se promener autour du chateau ?

L'idée de la demoiselle n'était pas mauvaise, excellente même. Il se leva, faisant face à la jeune femme.

-C'est une très bonne idée, je serai ravi de découvrir un peu plus les environs. Mais avant cela, murmura t-il en lui prenant la main, voudriez vous m'accordez une danse ? Je pense que c'est tout à fait légitime de ma part vu les problèmes que j'ai causé...

Son regard passa de la robe de Yusué à ses habits. Il esquissa une expression niaise, légèrement comique.

-A moins que mon... code vestimentaire vous dérange assez pour ne pas vouloir vous montrer à mes côtés... Je comprendrais parfaitement, dit-il en accompagnant sa phrase d'un léger rire.
Son rire, tout comme son être en lui même, était d'une douceur infinie. Et pourtant si triste... Même dans la joie, Morgan semblait attristé. Était-ce là sa nature ? Ou son passé si douloureux ?...
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Lun 20 Fév 2012 - 0:42


La demande de Yusué avait l'air de le ravir. Finalement, Yusué se sentait comme protégé à ses côtés. Comme si rien ne pouvait lui arriver. Sa solitude avait disparue. Pour la première fois depuis très longtemps, Yusué était heureuse. Pour la première fois, elle voulait continuer à vivre dans se monde rempli d'injustice. Elle le regarda dans les yeux, admirant ses magnifiques yeux bicolores. Le rouge rempli de passion, et le bleu était tellement profond qu'elle aurait pu se noyer dedans. Puis, elle écouta ce que le jeune homme avait à lui dire

-C'est une très bonne idée, je serai ravi de découvrir un peu plus les environs. Mais avant cela,
murmura t-il en lui prenant la main, voudriez vous m'accordez une danse ? Je pense que c'est tout à fait légitime de ma part vu les problèmes que j'ai causé...A moins
que mon... code vestimentaire vous dérange assez pour ne pas vouloir
vous montrer à mes côtés... Je comprendrais parfaitement


Yusué le regarda. C'était comme si il avait lu dans ses pensées le fait qu'elle voulait danser. Morgan lui faisait la une grande faveur, et Yusué ne savait comment le remercier. Elle se voyait déjà danser au bal pour la première fois de toute sa vie. Elle sourit alors au jeune homme, lui laissant voir à quel point elle était contente. Il avait vu juste. C'est alors qu'elle lui murmura à l'oreille :

-Vous me demandez de vous accordez une danse pour réparé les problèmes que vous avez causé. Je serais heureuse d'accepter cette demande seulement si vous voulez bien accepté ma façon à moi de réparer tous les dégats que j'ai pu causer. Puisque j'ai bu votre sang, permettez moi de moi demander de boire le miens. Ce n'est pas que je tiens absolument que vous buviez mon sang, mais j'aimerais seulement que l'on soit quitte. J'ai bu, alors buvez. Pour ce qui est de votre tenue, ça ne me gène absolument pas. Toutefois, si vous vous sentez géné, je peux toujours demander à mon majordome qu'il vous ramène un costume.

Elle l'enlaca alors de ces mains. Puis ressentant tout le corps de Morgan contre elle, elle s'empresa de lui dire pour une énième fois "merci". Puis elle se retira, se sentant à présent toute bête. Elle ne connaîssait pas le jeune homme, du moins, pas depuis longtemps, mais déjà, elle avait l'impression que quelque chose le reliait, elle et lui. Peut être se ressemblaient t'il à cause de leur vue du monde ? Ou bien parce qu'il souffre de la solitude et de leur situation tous les deux ? Tout ce que Yusué pouvait dire, c'était que j'aimais elle ne s'était sentie aussi bien que dans les bras du jeune homme .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Lun 20 Fév 2012 - 12:26

Yusué le regarda, comme enchanté. Visiblement, sa demande semblait être au goût de la demoiselle. Dans ses yeux bleus, il pouvait y lire une sorte de gratitude.

-Vous me demandez de vous accordez une danse pour réparé les problèmes que vous avez causé. Je serais heureuse d'accepter cette demande seulement si vous voulez bien accepté ma façon à moi de réparer tous les dégats que j'ai pu causer. Puisque j'ai bu votre sang, permettez moi de moi demander de boire le miens. Ce n'est pas que je tiens absolument que vous buviez mon sang, mais j'aimerais seulement que l'on soit quitte. J'ai bu, alors buvez. Pour ce qui est de votre tenue, ça ne me gène absolument pas. Toutefois, si vous vous sentez géné, je peux toujours demander à mon majordome qu'il vous ramène un costume.

Elle l'enlaça un court instant puis se détacha de lui, légèrement confuse.

-Vous savez, je préfère de loin ce que je porte aux costumes... Je ne me sens pas à l'aise dedans...
Au fond de lui, il tressaillit. Tout deux savaient à quel point ce geste était symbolique... Morgan baissa les yeux, troublé. Cette offre ne ferait que faire resurgir en lui de bien sombres souvenirs. Boire le sang même d'un autre vampire... C'était... terrifiant, pour dire la vérité... Mais pouvait-il vraiment refuser ? Cela sonnait comme un devoir et puis, après mûre réflexion, il sentit la soif lui tenailler les veines...
Misérable créature qu'est un vampire...
Le jeune homme saisit le bras de la demoiselle et l’attira contre lui. Il lui souleva doucement le menton pour dévoiler sa gorge pâle. Retirant quelques mèches immaculées, il approcha fébrilement son visage. Oui, maintenant qu'il y pensait, il avait vraiment faim...

-Excusez moi, cela risque peut-être de vous faire mal...murmura t-il dans un souffle.
Il entrouvrit faiblement ses lèvres, desquelles pointaient déjà deux dagues affûtées. Ce n'était pas bien, il le savait. Il le savait parfaitement... D'un geste vif, il mordit le cou gracile de la jeune femme. Le sang chaud s'écoulait dans sa bouche, déclenchant en lui de multiples frissons. Il lui semblait ne pas avoir bu de ce nectar depuis une éternité... Un goût doucereux et amer, de la plus profonde des tristesses au plus hauts des bonheur. Ainsi relié à la demoiselle, il sentait ses sentiments se déverser en son propre corps. Des sensations et peut-être même des images... Le froid et les ténèbres. La solitude et le désespoir... Un passé voilé d'une ombre indescriptible...
Mais, plus que tout, il le revoyait. Combien de fois avait-il été obligé de faire cela dans le passé ? Combien de fois l'avait-il fait ? Et jusqu'à maintenant, à quel point son propre sang en était gorgé ? Son être en était totalement imprégné...
Il cligna des yeux, revenant peu à peu à lui. L'enivrant goût du sang le grisait au point d'oublier tout ce qu'il savait... Morgan sortit lentement ses crocs de la chair de la jeune femme et lapa les dernières gouttes de sang qui perlaient de la plaie, la faisant se refermer.
Le vampire se redressa et regarda la demoiselle, légèrement cramoisie. Il essuya brièvement les quelques tâches écarlates qu'il avait sur les lèvres.

-Encore navré... Je ne vous en ai pas trop pris ? Comment vous sentez vous ?

L'inquiétude de sa voix était palpable. Yusué avait déjà perdu assez de sang comme cela... Si en plus il lui en avait trop pris... Morgan se mordit la lèvre, embarrassé.
Il planta ses yeux dans ceux de la jeune fille, comme y cherchant un marque de faiblesse.
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 26 Fév 2012 - 23:31

L'homme en face d'elle frissonna. Sa demande était t'elle indiscrète ? Sa connaissance sur le monde vampirique était tellement mince qu'elle ne savait même pas l'ombre de leurs lois. Elle allait devoir si mettre le plus tôt possible, au risque de faire une énorme bêtise. Pouvait t'elle prendre le sang de qui elle voulait ? Pouvait t'elle faire dont du sien à qui lui demandait ? Elle ne savait rien, vraiment rien. Revenant à ses esprits, elle se dévoua à dire que le vampire plus âgé devant elle, Morgan, avant peut être une réponse à tout ces interrogations. Le regardant à nouveau, elle vu que l'expression de son visage avait changé. Il s'était décidé. En faite, elle voyait plutôt qu'il avait faim. Il lui saisit le bras avec douceur en l'entraina hors du mur, contre lui. Malgré la froideur d'âme que devait avoir un vampire, elle sentait toute la chaleur du corps du jeune gothique contre elle. Il la fit se cambrer, lui faisant lever le menton, dévoilant ainsi la petite gorge de la jeune femme. Il poussa ensuite les quelques cheveux blancs qui lui bloquait le passage. Il s'approcha rapidement, puis, au dernier moment, il y eut une légère hésitation. Il prononça ces quelques mots :


-Excusez moi, cela risque peut-être de vous faire mal...

Elle essaya de le regarder, mais elle n'eut pas le courage de le faire. Avant que le vampire eut planté ses crocs dans sa gorge, elle eut juste le temps de murmurer :



-Ne vous en faite pas pour moi, j'ai connu pire douleur que celle d'être mordue ...

Puis, d'un geste vif et rapide, les canines du jeunes homme pénétrèrent dans la gorge de la jeune fille. Elle ferma les yeux, pouvant constater qu'elle ne ressentait aucune douleur, mais plutôt comme si une chaleur enivrante emplissait tout son corps. Une chaleur...presque humaine. Puis, une harmonie de sensation la parcourra. Chaud, froid, puis désespoir et chagrin. Comparant avec se quelle avait pu ressentir lorsqu'elle avait mordu Morgan, elle se dit que celui-ci avait du ressentir la même chose... En fait, il avait surement compris se que vivait continuellement Yusué, douleur et solitude. Après que le jeune homme eut retiré ses crocs, elle sentit sa langue se frotter contre la plaie, léchant les dernière gouttes de sang et refermant instantanément la plaie. Elle se releva, gêner par ce que le jeune garçon venait d'apprendre.Il lui dit :


-Encore navré... Je ne vous en ai pas trop pris ? Comment vous sentez vous ?

L'inquiètude dans la voix du jeune garçon faisait tressaillir Yusué. Alors il s'inquiétait comme cela pour le triste sort de Yusué ? N'étant pas encore éloignée de lui, elle l'aida à enlever les taches rouges au bords de ses lèvres, léchant elle même son propre sang. Le goût n'avait rien à voir avec celui du garçon, mais cela convenait à Yusué.




-Ne vous inquiétez pas pour moi. Je vais très bien. Maintenant que j'ai remplie ma part du contrat, à vous de remplir la votre. Allons danser puisque vous ne souhaitez pas de costume !

Elle le pris par la main, l'entrainant dans le bâtiment ou régnait une ambiance digne des plus grandes fêtes .


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Mer 29 Fév 2012 - 17:08

Une fois qu'il eut fini, la demoiselle le regarda avec gêne. Avait-elle honte ? Aurait-elle voulu garder pour elle ces faibles sensations et émotions ?
Le jeune homme plissa légèrement le front, consterné. Qu'avait-il "entrevu" au juste ? Quelque chose de sombre et froid...
Ses yeux croisèrent ceux de Yusué. Cette question brûlait les lèvres du vampire; que c'était-il passé ? Sa bouche eut une mouvement imperceptible, comme s'il voulait lui chuchoter quelque chose. Mais, en un dixième de seconde, il se ravisa. L'heure ne lui semblait pas être aux confidences. Bien sûr, il voulait en savoir plus sur cette mystérieuse jeune femme; mais ce n'était pas le moment. Il voulait savoir quelle était cette ombre voilant son doux visage et son coeur... Certes, chacun portait en lui multiples blessures et regrets, mais Morgan voulait savoir ce qui en était d'elle.
Au fond de lui, bien qu'il essayait de l'ignorer, un rire cristallin retentit.
Hanna...
En se perdant dans les beaux yeux bleus de l'hybride, il avait cru la revoir. Il avait cru revoir ce visage qui lui était si cher... Étrangement, elles se ressemblaient. En mordant dans le cou de la demoiselle, le vampire n'avait pu réprimander cette horrible sensation de déjà vu...

-Ne vous inquiétez pas pour moi. Je vais très bien. Maintenant que j'ai remplie ma part du contrat, à vous de remplir la votre. Allons danser puisque vous ne souhaitez pas de costume !

Avant qu'il ne puisse lui répondre, Yusué lui pris la main, l'entraînant vers la salle qu'il avait quitté il y a peu de temps. En franchissant l'entrée, Morgan laissa échapper un soupir d'agacement. Il y avait toujours autant de bruit... Prenant une grande bouffée d'air, il s'avança vers la piste, la jeune femme à son bras.
Le vampire s'arrêta dans un endroit peu fréquenté de la piste et pris doucement la main de la demoiselle, posant celle libre sur sa hanche. Il aborda un sourire peu confiant mais sincère.

-Pour tout vous dire, je ne suis pas un très bon danseur...

Il baissa légèrement la voix et repris :

-Cela fait sans doute quelque siècle que je n'ai pas dansé... Veuillez donc pardonner les maladresses que je risque de commettre...
En effet, le jeune homme n'avait pas dansé depuis bien longtemps. Son dernier bal devait remonter à la réception organisée pour ses dix-huit ans...
Un bref sourire traversa son visage. Ce jour là était sans doute l'un des plus amusants de sa vie. Malgré l'hypocrisie de tous à leur égards, lui et sa soeur avait passé une journée palpitante. A cette époque, Morgan pouvait encore se vanter d'être "heureux"...
Il revint peu à peu à la réalité, s'apercevant qu'une nouvelle valse venait de débuter. Le vampire exerça quelques pas, s'accordant avec la douce mélodie. Il se pencha vers Yusué et lui souffla à l'oreille :

-Promettez moi de ne pas en vouloir à votre piètre cavalier pour son incroyable gaucherie...

Puis, il redressa la tête, lui lança un regard enjoué.
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Invité le Dim 4 Mar 2012 - 22:40

En entrant dans la salle du bal, Yusué n'avait jamais été aussi heureuse. Pour la première fois de sa vie, elle dansait avec un cavalier. Puis, le vampire gothique l'entraina dans une partie de la salle ou peut de gens étaient. Il n'aimait peu être pas le peuple, comme Yusué. Puis, il lui pris doucement la main, et posa son autre main sur sa hanche. Yusué posa alors sa main libre sur l'épaule de son cavalier. Puis, avant de faire le moindre pas, elle pensa à tout ses bals mondains ou elle avait été et ou elle était resté assise, attendant patiemment ce jour ou quelqu'un l'inviterai à danser. Même si Yusué et Morgan n'ait pas encore commencé à danser, elle savourait déjà ce moment ou elle ne se sentait plus solitaire et abandonnée. Elle regarda son cavalier et il lui dit peu confiant :



-Pour tout vous dire, je ne suis pas un très bon danseur...Cela fait sans doute quelque siècle que je n'ai pas dansé... Veuillez donc pardonner les maladresses que je risque de commettre...

Elle le regarda gentillement, lui montrant que cela lui était égal. En effet, cela faisait des années que Yusué préparait ce moment elle avait donc eut le temps d'apprendre n'importe quelles des danses. Dans sa tête, chacun des pas à faire étaient graver, comme si elle les avait appris par cœur. Elle regarda Morgan, et lui dit calmement mais d'un ton enjoué :



- Ne t'inquiète pas, je connais cette danse, tu n'auras qu'à me suivre ! Je ne suis pas une excellente danseuse, mais, il n'est jamais tard pour apprendre.

Yusué le regarda vec des grands yeux remplis de joie et de tendresse, et elle commença à danser. Dans sa tête, tout raisonnait : Un pas en avant, un pas à gauche... Elle était très concentrée. Puis elle se rapprocha doucement de Morgan, comme l'obligeait cette valse. Pendant quelques instant, elle admira la pièce qui tournait autour d'eux. La sensation de
danser était synonyme pour Yusué d'un grand bonheur et d'une joie intense. Puis, Morgan se rapprocha , toujours avec la même douceur du visage de Yusué et il lui chuchota à l'oreille :




-Promettez moi de ne pas en vouloir à votre piètre cavalier pour son incroyable gaucherie..

Elle le regarda, s'arrêtant momentanément de danser. Puis, elle fit paraître un sourire. Elle avait bien vu que l'homme gothique avait du mal à danser,et la façon dont il parlait de cela faisait vraiment rire Yusué. Rire ? Cette sensation ne lui était jamais vu à l'esprit. Son existence monotone et solitaire n'avait malheureusement pas laisser place à ce sentiment heureux. Mais là, tout était différent. C'était comme si le temps c'était arrêter de tourner depuis qu'elle était avec Morgan. Elle s'abstient de rire et, prise soudain d'une envie de le serrer contre elle, elle sauta au cou de Morgan, le serrant dans ses bras. Puis d'un ton enjoué, elle lui souffla à l'oreille :



-Promettez moi de ne pas en vouloir à votre stupide cavalière pour ceci et je vous pardonnerai de tout péché en danse, Cavalier ...

Puis elle se détacha doucement reprenant quelques pas de danse .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Morgan Fujisaki le Mer 14 Mar 2012 - 15:28


[Désolé du retard >w< !!]

La jeune femme posa sa main libre sur l'épaule du vampire et le regarda en souriant. Elle avait l'air heureuse, très heureuse... Morgan esquissa un faible sourire, heureux de voir que cela lui plaisait. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour elle...

-Ne t'inquiète pas, je connais cette danse, tu n'auras qu'à me suivre ! Je ne suis pas une excellente danseuse, mais, il n'est jamais tard pour apprendre.

Elle leva le regard vers lui puis commença doucement à danser, le pas sûr. Morgan se laissa guider, se concentrant sur l'attitude à adopter. Depuis tout petit, il apprenait incroyablement vite. Ses pas s'accordèrent peu à peu à ceux de Yusué, bien qu'il se trompait de temps en temps...
Le jeune homme n'était pas un très bon danseur, il le savait parfaitement et ne s'en cachait pas. Mais, cela avait un côté qui, indéniablement, l'amusait. La parfaite osmose des corps, les lents et gracieux mouvements des dames... Malgré ce qu'il disait, le vampire ressentait une pointe de nostalgie. Nostalgie qui était étrangement amère...
Sans qu'il ne sache vraiment pourquoi, l'hybride lui sauta au cou, le serrant dans ses bras. Un sourire rayonnant avait pris place sur son visage, comme si elle était au comble de la joie. Morgan sentit la soudaine vague de colère de "son hôte" mais n'en fit rien. Ce n'était pas sa faute. Pourquoi lui en vouloir ? Lui en vouloir d'être et de rendre les autres heureux ?
Cette pensée sonna telle une alarme en lui. Il avait presque fini par oublier... Oublier qu'il n'avait le droit d'être heureux, oublier sa condition de monstre...
La jeune femme souffla quelques mots enjoués à son oreille :

-Promettez moi de ne pas en vouloir à votre stupide cavalière pour ceci et je vous pardonnerai de tout péché en danse, Cavalier ...
-Je ne vois aucunes raisons d'en vouloir à une aussi habile partenaire, mais je vous remercie de me pardonner, murmura t-il, laissant échapper un rire amusé.
Pourtant, il avait encore une fois revêtue son masque. Derrière le sourire qu'il offrait à Yusué, il en était tout autre. Cela ne lui ressemblait pas. Rire et parler à une personne comme si de rien n'était lui était impossible, interdit. Il devait payer pour les crimes qu'il avait commis. Et si cela n'était pas de sa vie, il s'agirait de son bonheur. Il ne pouvait pas sourire de cette façon... Il n'avait pas le droit...
Tout en dansant, il regarda ses mains pâles, l'un tenant celle de Yusué et l'autre posée sur sa taille. Comment pouvait-il faire cela ?... Ses mains étaient impures, salies par le sang et noircies par l'ombre...
La valse se terminant, Morgan exerça une légère révérence, remerciant sa partenaire.

-Vous dansez incroyablement bien, je vous remercie d'avoir été ma cavalière, dit-il doucement.
Il se détourna d'elle, le visage blafard. Cette cruelle réalité lui était revenue d'une façon si âpre, si troublante... Il passa machinalement une main dans ses cheveux sombres, signe qu'il était gêné.
Respirant une grande bouffée d'air, il refit face à la demoiselle, souriant faiblement.

-Peut-être voulez vous encore une danse ?
Peu importe ce que tu feras, Morgan. Le passé te rattrapera toujours...

En entendant cette voix, interne, son visage se crispa. En fin de compte, il se sentait d'humeur à reparler ? Il s'en sentait encore capable ?!

Pourquoi ne restes-tu plus silencieux ? Il y a encore quelque chose que tu as à me dire ? A moins que ça ne soit, encore une fois, pour me rabaisser ? J'en ai largement entendu comme ça pour la soirée !
Tu m'en veux de ne pas te l'avoir dit avant ?... Je n'y peux rien... Si je veux te faire souffrir de la sorte, n'est-ce pas parce que je...

-Tais toi. Je ne veux plus t'entendre... ça suffit...murmura t-il, le visage empreint d'une indescriptible tristesse.
avatar
Morgan Fujisaki

Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Localisation : Avec lui, ce monstre...

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Morgan Fujisaki
Age: 19 ans depuis ... longtemps ?
Qui as tu déjà rencontré ?:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bal de la saint valentin [PV : Morgan]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum